Fonctionnement des moteurs de recherche

Pour comprendre comment les informations personnelles des individus se retrouvent listées dans les résultats des moteurs de recherche et pourquoi elles se situent en 2e ou 18e rang, il faut comprendre le fonctionnement des moteurs de recherche actuels.

Google est un moteur de recherche "intelligent" et de seconde génération. A la différence des anciens systèmes, comme Lycos ou Altavista qui établissaient la hiérarchie des résultats d'une recherche par rapport à la récurrence des mots clés, Google calcule le résultat au moyen d'un algorithme complexe.

En se basant sur le brevet 35 déposé par Google en novembre 2006, la hiérarchie des résultats est réalisée sur la base des informations suivantes :

  • La date de création de la page
  • la fréquence de modification (mise à jour régulière du site recherché)
  • le nombre de requêtes effectuées avec ce même mot clé
  • le trafic du site
  • le comportement des visiteurs (par exemple : le nombre de fois ou la page a été choisie dans les résultats)
  • Le temps passé par les visiteurs sur la page
  • La qualité ou la crédibilité de l'hébergeur (S'il héberge aussi des sites pornographiques, la crédibilité sera réduite)
  • Liens non pertinents présents sur le site (Les liens non pertinents sont un indicateur de spam 366)

D'autres paramètres plus complexes viennent compléter cette liste.

Google garde un contrôle très strict sur les changements des points ci-dessus, il est donc très difficile de tricher sur ces résultats. Si le score d'un site, c'est-à-dire toutes les qualités mentionnées ci-dessus, augmentent trop rapidement, Google fera baisser le site dans le classement car il sera considéré comme un site de spam.

Vers un moteur de recherche plus intelligent et collaboratif ?

Google est sur le point de sortir un système de votation des résultats appelé SEARCHWIKI (voir image ci-dessus). Encore en phase de test, ce moteur permettra aux utilisateurs de noter la qualité des résultats Google en les faisant monter ou descendre dans les rangs.

D'autre part il sera aussi possible de dénoncer un résultat inapproprié ou de proposer un résultat n'apparaissant pas dans la liste.

Google search Wiki

Ce système pourrait être très utile pour trier les résultats liés à son propre nom si toutefois le jugement de peu d'individus était pris en compte. S'il était nécessaire que des milliers de personnes décident de faire monter un résultat pour que Google réagisse, le système ne sera utile qu'aux sites Internet très populaires. Ce qui n'est en général pas le cas d'un Curriculum Vitae en ligne. Affaire à suivre...

Recevez par email des informations exclusives

A propos de l'auteur

Noam Perakis

Noam Perakis est un entrepreneur suisse co-fondateur et responsable marketing de RC-TECH Sàrl depuis 2007. Parallèlement, il est responsable de projets au sein de l'association COTESCENE spécialisée dans la production événementielle.

Newsletter Marketing