Photo prise entre amis et décontextualisation

Prenons l'exemple d'une photo prise entre amis. Tout le monde prend la pose dans l'idée de s'amuser, l'un faisant une grimace, l'autre mimant une connaissance. Sortie de son contexte, cette image peut être interprétée très différemment. L'internaute qui trouvera cette photo ne cherchera pas à comprendre où cette photo a été prise, qui sont les gens sur cette image, dans quel état d'esprit vous étiez au moment de la prise du cliché.

Photo facebook

Toutes les photos ci-dessus proviennent de Facebook. Il ne s'agit pas des clichés les plus choquants, mais de simples photos publiées par millions. Parfois, ces photos proviennent de groupes se nommant : "Je n'ai aucun problème avec l'alcool... la preuve j'en bois tout le temps" (13'289 membres), ""Sans alcool, la fête est plus folle ! Mon c** ouais !!!" (55'520 membres) ou encore "Pour la création d'un congé "lendemain de cuite" (138'087 membres !).

Toute personne inscrite à Facebook peut visionner ces photos, et il n'est même pas nécessaire de faire partie de l'un de ces groupes pour y accéder. Sans être ami avec quelqu'un il est donc possible de consulter des photos où cette personne apparait. Sachant que bon nombre de ces photos sont publiées par des tiers, elles peuvent facilement échapper à la surveillance des personnes y apparaissant.

Photo Facebook, recruteur et interprétation

L'interprétation des photos peut être très différente lorsqu'elle est sortie du contexte initial de la prise de vue. S'agissait-il d'une mise en scène comique, ou les acolytes n'étaient même pas ivres ? Possible, mais est-ce que le recruteur ou le futur conjoint prendra la peine de se poser la question ? Concrètement il peut s'agir de personnes épanouies, ayant une vie sociale très équilibrée et faisant parfois la fête avec des amis.

Rien n'indique que ces personnes ne soient pas sérieuses ! Mais les voir dans cette situation embarrassante va très probablement influencer le jugement du responsable des ressources humaines par exemple. Reconnaissons qu'il lui est difficile d'imaginer ces personnes dans le rôle d'un commercial, d'un employé de banque ou d'un assureur.

Toutefois, dans un cas contraire, le patron peut justement trouver que cet employé potentiel sait s'amuser et s'entourer d'une multitude d'amis. Dans certains domaines professionnels, comme le milieu artistique notamment, ce genre de situation peut se retourner à l'avantage de l'intéressé. Un employeur recherchant une forte personnalité préférera peut-être un fêtard qu'une personne n'ayant apparemment "pas de vie sociale".

Cette perte de contrôle de votre image en ligne peut donc non seulement vous poser des problèmes au niveau de votre vie privée et de votre réputation auprès de vos connaissances, mais elle touche également le niveau professionnel et a sans doute coûté la place de travail à de nombreuses personnes.

Recevez par email des informations exclusives

A propos de l'auteur

Noam Perakis

Noam Perakis est un entrepreneur suisse co-fondateur et responsable marketing de RC-TECH Sàrl depuis 2007. Parallèlement, il est responsable de projets au sein de l'association COTESCENE spécialisée dans la production événementielle.

Newsletter Marketing