Informations personnelles et réseaux sociaux

Tout d'abord, il faut faire de l'ordre dans les différents réseaux sociaux. Dans l'idéal, il faudrait en utiliser un minimum, ce qui limite le travail de mise à jour et de surveillance, et limite les risques d'avoir des fuites d'informations ou des reprises de photos sur d'autres sites. Si vous souhaitez supprimer un compte auprès d'un réseau social, il est nécessaire de faire une demande auprès du webmaster. Expérience faite auprès de MySpace qui, après une multitude de confirmations de suppression, prend 24h à 48h pour dépublier un profil.

Ensuite, il s'agit de faire le tri dans les différents profils, effacer les informations inutiles, déplacées ou incohérentes. Par exemple l'indication de la religion ou d'un soutien quelconque à un parti politique pourrait nuire à votre image ou, du moins, ne pas correspondre aux attentes d'un futur employeur. Certaines prises de position nécessitent des explications orales, c'est pourquoi il est plus sage de ne pas donner ce genre d'informations.

J'ai choisi de démontrer cette réorganisation à travers mon profil Facebook. Ces conseils peuvent toutefois être appliqués sur d'autres sites similaires (MySpace, Badoo etc.).

Premièrement, tout comme Fabien Torre dont le cas a été décrit précédemment, j'ai moi-même un deuxième profil Facebook (Etant donné qu'aucune information ne confirme qu'il s'agit d'un profil me représentant (date de naissance, photo..), il pourrait aussi avoir été créé par un homonyme.)), mais j'ai la chance qu'il ne contienne apparemment pas d'informations sensibles à mon sujet. Il semble plus ou moins vide, toutefois, par curiosité, je me suis empressé de contacter Facebook à l'adresse privacy@facebook.com pour leur demander de supprimer le doublon. Je n'ai, à ce jour, pas reçu de réponse de leur part.

Ensuite, il est important de faire le tri des photos compromettantes diffusées sur les blogs, réseaux sociaux... en suivant une règle stricte de tri.

Concernant les images anodines, rien de particulier à faire si ce n'est de garder un oeil sur les commentaires écrits par des amis qui apparaissent en général au dessous de la photo.

Pour les images dérangeantes sans être excessives, il existe une demi-mesure : sans supprimer la photo, il est possible d'enlever le marquage, c'est-à-dire le lien entre l'image et mon nom. (Cette opération ne fonctionne pas toujours très bien, il faut parfois s'y reprendre plusieurs fois pour y parvenir). Ceci permettra de laisser les photos sur le réseau pour que mes amis puissent les voir, cependant mon nom ne sera plus associé à l'image.

Marquage de photo sur facebook

Enfin, pour les images indécentes ou vulgaires qui pourraient me créer une réputation clairement négative, il suffit tout simplement de les supprimer.

Dans le cas où ces images auraient été publiées par des tiers, il est nécessaire de demander aux auteurs de les dépublier, car ils sont les seuls à pouvoir le faire. En cas de refus ou de non réponse, il est possible de dénoncer une photo à Facebook. Cependant, il est clairement spécifié sur le site qu'ils ne suppriment pas des photos "simplement parce qu'elles ne sont pas flatteuses", mais seulement en cas de nudité, de pornographie, de l'usage de stupéfiants, de violence ou encore d'attaque d'individu ou de groupe. Personne n'a donc le contrôle complet de son image.

Dénoncer une photo sur Facebook

Recevez par email des informations exclusives

A propos de l'auteur

Noam Perakis

Noam Perakis est un entrepreneur suisse co-fondateur et responsable marketing de RC-TECH Sàrl depuis 2007. Parallèlement, il est responsable de projets au sein de l'association COTESCENE spécialisée dans la production événementielle.

Newsletter Marketing