Keywordeur en affiliation

S'il y a bien un type d'affilié peu connu dans le domaine de l'affiliation, il s'agit certainement des Keywordeurs. Un keywordeur n'est pas un arnaqueur comme nous allons le voir dans cet article dédié au keywording en affiliation.

Un keywordeur est une personne experte dans le domaine des liens sponsorisés

Quel est le travail d'un keywordeur ?

Un keywordeur achète des mots clés sur les principaux moteurs de recherche, via par exemple la solution Google Adwords.

L'objectif d'un keywordeur est d'apporter du trafic très qualifié vers le site de l'affilieur. Il se rémunère via les commissions offertes en cas de transformation (vente, inscription etc...). Le keywordeur va donc commencer par investir en achetant des mots clés. Son objectif est que les sommes gagnées par les commissions générées soient plus importantes que les sommes engagées dans l'achat de mots clés.

Sa véritable rémunération n'est donc pas basée directement par les commissions mais plutôt par les marges qu'il arrivera à dégager.

Comment fonctionne une campagne d'un keywordeur ?

Deux principales possibilités s'offrent à un keywordeur en affiliation.

Acheter des mots clés et faire pointer les liens des annonces directement vers le site de l'affilieur. Un lien de tracking proposé par la plate forme d'affiliation sera utilisé afin de comptabiliser les ventes ou inscriptions générées.

Acheter des mots clés et faire pointer les liens des annonces vers des landing pages créées par le keywordeur. Le risque d'utiliser une page intermédiaire est de "perdre" de nombreux visiteurs et donc d'acheter des mots clés pour rien. En effet, à chaque nouvelle page ajoutée dans le process c'est autant de "chances" pour moins convertir.

En revanche, il sera donc possible de retrouver de nombreuses publicités affichées sur un moteur pour le même et unique site alors que ce nombre est normalement limité. Etant donné le mécanisme d'enchères les annonces sont donc directement en concurrence et les coûts par clic peuvent s'envoler.

Faut-il autoriser les keywordeurs sur son programme d'affiliation ?

Si vous n'avez pas de campagne de liens sponsorisés, cela peut être un excellent moyen pour occuper des emplacements supplémentaires dans les SERP rapidement.

Si vous avez une compagne en cours, les keywordeurs peuvent venir "compléter" une campagne. Il y a peu de risques de concurrence, pourquoi ? Tout simplement parce qu'un keywordeur pour être rentable s'intéressera avant tout à ce qui a été laissé de côté par votre campagne.

C'est-à-dire, les niches intéressantes, peu connues ou mal exploitées.

Globalement, il exploitera les faiblesses d'une campagne existante. Si ces défauts disparaissent, le keywordeur verra sa marge se réduire considérablement et se retirera très rapidement.

Un problème important concerne souvent l'achat ou non de la "marque", c'est-à-dire le nom d'un site web. Je vous recommande d'interdire dès le lancement de votre programme l'achat par les keywordeurs toutes les expressions contenant votre marque.

Enfin, en matière d'image, il est inutile d'espérer obtenir beaucoup de choses. Les keywordeurs sont là pour transformer et non pour valoriser votre marque. Cela serait trop beau...

Comment partout, il existe des gens qui respectent les règles et d'autres non...

Conseils pour devenir un keywordeur

Soyons clairs, être keywordeur en affiliation et gagner de l'argent demande de véritables compétences et un minimum de budget.

Inutile de s'attaquer à certains mots clés ou certains secteurs... il faut avouer que sur Google Adwords de multiples expressions clés ne seront JAMAIS rentables pour un keywordeur. Il faut être très réactif et savoir trouver des niches.

S'il y a trop d'annonceurs et trop d'annonces de qualité, autant passer son chemin plutôt que de prendre trop de risques et perdre du temps. Essayez de trouver des champs lexicaux non exploités dans la campagne officielle de l'affilieur.

Etre réactif signifie notamment bien connaître le catalogue produits des marchands et repérer les nouveautés. Vous pouvez être plus rapide que l'affilieur ou plutôt que l'agence qui gère la campagne de liens sponsorisés...

Calculez toujours vos marges. Il n'y a que cela qui compte. Si vous commencez à perdre, retirez-vous le plus vite possible.

Si vous utilisez des landing pages, cachez au maximum les mots clés achetés et vos sites. Il est notamment possible de ne pas transmettre de referer (ou plutôt un faux). L'idée est de ne pas montrer aux marchands comment vous faites pour générer des ventes.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que rien ne l'empêchera de copier vos méthodes...

Enfin en règle générale, les plus belles opportunités sont au lancement d'un programme. Si vous arrivez alors qu'une campagne de liens sponsorisés suroptimisée et existante depuis 3 ans est déjà là, cela sera très compliqué de réaliser de belles marges.

Une question ? Venez la poser sur notre forum affiliation !

A propos des auteurs

Yann Kervarec

Passionné d'internet depuis 1996 et professionnel du e-marketing depuis 2001, Yann Kervarec a tour à tour été responsable de la génération de trafic d'une agence leader dans le domaine du e-commerce, trafic manager au sein d'une enseigne du groupe PPR et plus récemment Responsable de la communication online de DigiPort. Blogueur, Il est aussi l'auteur du livre MySpace, on s'y retrouve sorti aux éditions Pearson.

Aurélien Bardon

Editeur du portail Oseox.fr, Aurélien Bardon est expert en création de trafic. Après avoir travaillé en agence et chez l'annonceur, aussi bien pour des petites sociétés que pour de grands comptes, il fonde en 2009 l'agence ASEOX.

Newsletter Marketing