Si je restructure ma campagne, je perds tout mon Quality Score ?

Comme nous l'avons vu dans le chapitre précédent consacré au Quality Score, cet élément est très important dans la performance globale de votre compte. Et l'un de ses piliers essentiels, l'historique, implique une pérennisation de la structure de vos campagnes performantes.

Cela signifie-t-il que l'on ne peut plus modifier la structure d'une campagne sans perdre son Quality Score ?

Suite aux nombreuses questions des annonceurs à ce sujet, Google a choisi de communiquer discrètement des Best Practices pour éviter l'érosion de son Quality Score lors d'un changement de structure.

Pour cela, Google prend l'exemple d'un adgroup composé de 4 mots clés et de 2 annonces, ayant respectivement 5% et 3% de Taux de clic. Pour restructurer cet adgroup et le séparer en deux groupes d'annonces, Google conseille de :

1) Supprimer de l'adgroup original l'annonce avec le plus faible taux de clic.

2) Créer un nouvel adgroup dans lequel on déplace les mots clés désirés depuis l'adgroup général.

3) Dupliquer l'annonce restante (avec le meilleur CTR) de l'adgroup original dans ce nouvel adgroup. Et créer dans le nouvel adgroup une nouvelle annonce pour concurrencer l'originale.

4) Rajouter une nouvelle annonce dans l'adgroup original pour concurrencer également l'annonce restante.

Google illustre la façon de restructurer une campagne sans perdre son Quality Score

Ce qui permet de ne pas avoir de perte de QS, puisque la première annonce (avec le meilleur CTR) est conservée. Google ajoute que sélectionner l'annonce la plus performante permet d'augmenter le QS, et qu'ainsi, les nouvelles annonces démarrent avec des meilleures positions.

Ce qu'il faut faire pour perdre son Quality Score

Google en profite également pour rappeler ce qu'il faut éviter à tout prix, et que hélas beaucoup de personnes font encore, c'est-à-dire supprimer un adgroup complet, et recréer deux nouveaux adgroups avec les annonces et les mots clés. L'historique de la combinaison mot clé / annonce est alors remise à zéro, et la position des nouvelles annonces est moins bonne que celle des anciennes annonces.

Voici ce qu'il ne faut pas faire si on ne veut pas perdre son Quality Score en restructurant une campagne

Au final, Google confirme que la réorganisation d'une campagne ne signifie pas forcément la perte de la totalité du Quality Score. Il confirme également que la Quality Score ne se calcule pas au niveau de la campagne ni de l'adgroup, mais bien au niveau du compte, du mot clé, et de la combinaison annonce/mot clé.

Enfin, Google précise l'importance de la Display URL dans le calcul du Quality Score, et l'intérêt de bien garder cette URL d'affichage identique lors de la duplication d'une annonce. Je rappelle que ces conseils sont issus de présentations officielles de Google.

Ca y est ! Vous maîtrisez la conservation du Quality Score. Mais une autre curiosité de Google, nommé Expanded Broad Match, risque de vous mener la vie dure.

Envie d'aller plus loin ? Consultez mon Livre Google Adwords.

Une question ? Venez la poser sur notre forum liens sponsorisés !

A propos de l'auteur

Florian Marlin

Responsable Webmarketing spécialiste des liens sponsorisés, a construit son expérience du Marketing Online aussi bien en régie, en agence que chez l'annonceur.

Newsletter Marketing