Solution e-commerce : faire le bon choix !

Avant de trouver une réponse, il faut d'abord se poser les bonnes questions. Entre autres le but et les moyens à mettre en oeuvre pour y arriver.

Il y a un gouffre entre une TPE qui débute et une société qui dispose déjà de 100 magasins, et pourtant certaines constantes restent valables : le retour sur investissement, les délais, la concurrence, la logistique à mettre en place... Pour faire votre choix il va falloir accumuler énormément de données : de quoi partez-vous ? où allez-vous ? de quoi aurez-vous besoin ?

Analyse de l'existant

Une grande part des ecommercants ne sont pas des purs players, et sont donc déjà présents sur le marché physique. Peut-être disposez-vous déjà d'un magasin, et donc probablement d'une gestion de stock, d'une compta ? Y aura-t-il interaction entre les stocks ? Si oui, ajoutez cet aspect dans votre expression des besoins. Si vous disposez d'un catalogue papier, peut-être faites-vous des promotions ?

Faites la liste des types utilisés (cadeaux, % de réduction à partir d'un montant d'achat, cadeau à choisir dans une liste...). La solution que vous choisirez devra permettre une cohérence en l'offre terrain et l'offre internet.

Expression du besoin et Ecommerce

Il est indispensable de coucher sur papier une première expression du besoin. Cette première étape est assez simple, puisqu'il suffit de lister par grosses masses ce que sera votre activité : catégories de produit, volume des ventes, moyens de paiement, spécificités...

Notez bien qu'on ne parle pas encore de cahier des charges, cette étape intervient en fin de processus. Une fois définies les grandes lignes du projet, il convient de se poser une question cruciale : y a-t-il une cohérence commerciale ? En fonction de l'adéquation client / produit / service vous devrez trouver la bonne réponse.

On ne vend pas des tracteurs comme des chemises. Il en va de même pour les moyens de paiement, la logistique, la gestion... Imaginez la boutique parfaite pour vos clients, sans concession.

Puis passez au back office. De quoi aurez-vous besoin ? N'entrez pas dans le détail, c'est inutile pour l'instant. Cette étape est au moins aussi cruciale que la précédente. Vendre est une chose, faire de la marge sur les processus en est une autre.

Par exemple s'il vous faut 4 heures pour traiter vos 20 commandes en période normale, imaginez ce qui arrivera lors des soldes ou d'une opération commerciale. Le temps c'est de l'argent, optimiser ses processus en fait gagner.

A cette étape, vous devriez avoir quelques pages contenant les éléments indispensables pour atteindre votre but.

La suite, plus délicate à mon avis, est de prévoir l'avenir. Combien de clients aurez-vous dans 3 ans, dans 5 ans ? Combien de personnes travailleront à vos côtés ? Qui fera quoi ? Il serait dommage de devoir changer 100% du site chaque année parce que vous n'avez pas prévu votre croissance.

Expression des moyens

Étape également cruciale s'il en est ! Etes vous familier avec les différentes techniques du métier ? Mettez ici vos forces, les vôtres ou celle de votre équipe. Savoir ce qu'on peut ou ne peut pas faire est une bonne remise en question, et permet de ne pas passer à côté de coûts futurs.

Par exemple, connaissez-vous un langage de programmation ? Certains possèdent peut-être une bonne base de données client, ou tout simplement d'une bonne base produits. Tout ce qui fait votre force doit être réuni. Cette phase va également vous permettre de compléter votre expression du besoin, car vous aurez peut être la nécessité d'importer votre fameuse base clients, ou les photos de vos produits.

N'oublions pas non plus le nerf de la guerre : l'argent. Quel budget pouvez-vous engager dans votre activité, et plus particulièrement dans le site ?

Autre élément prépondérant : le temps. En disposez-vous ? Avez-vous déjà des dates butoirs ? Vous verrez par la suite que c'est une donnée capitale.

La mise à plat

On arrive enfin au bout de notre étude. Et pourtant, il nous reste encore pas mal de choses à voir. Cette étape est assez complexe, parce qu'elle nécessite de bien connaitre les solutions du marché.

Sur une grille, vous allez placer vos besoins, à la fois fonctionnels, techniques, humains... En face vous indiquez la priorité estimée. Ceci va vous permettre par la suite l'arbitrage des solutions.

Petit exemple :

Importance des besoins en Ecommerce
Besoin Priorité
Catalogue 200 produits
Mise à jour du stock magasin priorité basse
Vente par paypal, CB, chèque
100 colis par jour (et je suis seul au magasin) priorité haute
Gestion des avoirs priorité basse
Gestion des promotions complexes priorité basse
Mise a jour produit mensuelle automatisée
Mise en ligne dans 3 mois priorité haute
Budget 10000 €
Module de personnalisation produit priorité haute
Import de images produits disponibles chez le fournisseur
Contenu éditorial priorité haute
URL Rewriting priorité haute
Ne pas s'occuper de la technique priorité haute
Compatibilité IE7, IE8, Firefox 2.x, 3.x priorité haute
Compatibilité opéra priorité moyenne

N'oubliez pas des éléments tels que support et formation, pérennité, maintenance et adéquation entre vos besoins et l'offre.

Maintenant que vous avez une image précise de vos besoins, vous pouvez confronter cette grille avec les solutions de votre connaissance, et surtout faire des choix. Cette expression du besoin vous servira de base pour le cahier des charges.

Un poil de technique

Je ne vais pas ici vous faire un cours complet sur la technique tant le sujet est vaste. Sachez simplement qu'il vous faudra poser les bonnes questions, quel que soit votre choix : pérennité, maintenance, scalabilité, coût sur la durée. L'environnement technique (windows, linux, PERL, PHP, .net, Ruby On Rails...) va jouer un rôle non négligeable sur ces variables. Il faudra donc être vigilant.

D'autre part, il vous faudra comprendre des notions telles que le SSL, HTTPS, FTP...

Le choix de la solution Ecommerce

Votre grille décisionnelle comprend maintenant vos besoins et vos forces. Vos faiblesses apparaitront d'elles-mêmes pendant la recherche.

Il va vous falloir dans un premier temps décider vers quel type de solution vous tourner : SAAS, open source, propriétaire, développée 'from scratch' ou market place.

Si vous n'avez aucune connaissance des solutions existantes, de leurs coûts, de leurs possibilités, faire ce choix va être assez compliqué à faire par vous-même. N'hésitez donc pas à faire appel à des professionnels.

Quelle que soit la solution Ecommerce retenue, vous aurez besoin d'une charte graphique, de publicité, de référencement, d'une solution de paiement, etc. Les coûts seront donc variables. Un investissement de base qui peut passer de quelques centaines d'euros l'an à quelques centaines de milliers voire plus pour les géants du secteur.

Il faudra donc confronter finances et grille décisionnaire. Pensez sur du moyen terme, le coût initial n'est qu'une des variables de l'équation.

Ne vous focalisez pas sur la technique, ce n'est qu'un moyen pour atteindre votre but. Il vaut mieux se concentrer sur l'aspect commercial. Par analogie, je ne pense pas que le PDG de Renault sache monter un moteur tout seul. Sans doute connait-il le principe du moteur à explosion, peut-être même sait-il faire une vidange ou changer un pneu. Il va plutôt se concentrer sur son coeur de métier : vendre.

Dans l'absolu, faire du e-commerce ne coûte plus rien si l'on fait une comparaison avec une distribution de type VAD classique, avec catalogue papier, ou un magasin. Lisez quand même le tuto sur les coûts du e-commerce et sur les solutions du marché car lancer une boutique n'est malgré tout pas gratuit.

Sources et ressources

Une question ? Venez la poser sur notre forum Ecommerce !

A propos de l'auteur

Jacques Terrier

Jacques Terrier AKA Cobolian : Premier site en 98, puis quelques belles références à son palmarès. Fort de son background technique et marketing, Jacques est consultant e-commerce.

Newsletter Marketing