Vendre un nom de domaine

En principe, lorsqu'un accord est conclu entre un acheteur et un vendeur, c'est à l'acheteur d'envoyer en premier le paiement. Paypal est le mode de paiement le plus utilisé et la sécurité apportée est convenable.

Le transfert du nom de domaine

Une fois le paiement reçu, le vendeur initie ou autorise le transfert du nom de domaine. Si l'acheteur et le vendeur utilisent le même bureau d'enregistrement, la procédure est simple et quasi-immédiate pour les extensions génériques, du moins chez Godaddy, Ovh et d'autres.

Cette procédure, qui est initiée par le vendeur, s'appelle transfert de compte à compte ou push, et elle est souvent gratuite pour les extensions génériques.

Si l'acheteur souhaite transférer le nom de domaine vers son registrar favori, c'est lui qui doit demander le transfert, en fournissant les codes d'autorisation que le vendeur peut obtenir auprès de son bureau d'enregistrement. Cette opération conduit à ajouter un an de renouvellement au nom de domaine, et nombre de registrars ne font payer que le renouvellement, la partie "transfert" étant gratuite.

Le transfert est effectué si au moins un des contacts (propriétaire, administratif, technique) accepte le transfert et si aucun d'eux ne le refuse, dans un délai de cinq jours. Certains registrars bloquent les transferts pour les noms de domaine récemment créés ou transférés, en général depuis moins de soixante jours.

Les procédures de transfert sont généralement plus compliquées pour les extensions géographiques. Toutefois, elles se sont fortement simplifiées au sujet du .fr, l'Afnic n'exigeant plus l'envoi de fax et/ou de formulaire en ligne.

Une fois le transfert du nom de domaine terminé, le nouveau propriétaire peut mettre à jour ses informations whois et les DNS de son service d'hébergement ou de parking.

Les précautions à prendre lors d'une vente ou d'un transfert

En règle générale, toute demande d'achat de domaine non sollicitée émanant d'une personne ou d'un organisme inconnu devra être rejetée.

La vérification des données du whois est une opération à effectuer s'il y a le moindre doute. En cas d'achat, il faut s'assurer que le nom de domaine appartient bien au vendeur et en cas de vente, c'est le nom de domaine utilisé dans l'email de contact de l'acheteur qui sera identifié. Si un doute persiste, l'usage d'un tiers de confiance tel que Sedo ou Escrow est à recommander.

Les services de tierce partie permettent de réduire au maximum les risques, puisque le paiement est bloqué par la tierce partie jusqu'au transfert du nom de domaine. C'est à recommander pour les noms de domaine chers, d'autant que la commission d'escrow.com n'est que d'1% de la transaction, et celle de Sedo, 3 %, la différence étant due au fait que Sedo se charge également du transfert du nom de domaine.

Pour aller plus loin

  1. Sedo : Service de tierce partie pour les transactions sur les domaines, disponible en français
  2. Escrow.com : Service international de tierce partie pour les transactions sur les domaines

Une question ? Venez la poser sur notre forum nom de domaine !

A propos de l'auteur

David Chelly

Editeur du site Domaine1.fr, David Chelly est depuis 2006 spécialisé dans la politique de nom de domaine dans les entreprises. Docteur en sciences de gestion, diplômé en droit, finance et sociologie, il a exercé pendant une dizaine d'années en tant que consultant en management et enseignant-chercheur en écoles de commerce et à l'Université.

Newsletter Marketing