Les bureaux d'enregistrement des noms de domaine

Enregistrer un nom de domaine est une opération aisée qui ne prend que quelques minutes. Même si l'opération d'enregistrement est la même pour tous les registreurs, les différences de prix et de services selon les offres sont considérables.

D'une part, il existe environ un millier de registreurs dans le monde qui sont accrédités par l'ICANN, organisme qui gère les extensions génériques, dont une douzaine seulement en France.

Tous les autres bureaux d'enregistrement ne sont en fait que des revendeurs, qui ont contracté le droit de commercialiser leur offre de dépôt de noms de domaine en contractant auprès des registreurs accrédités par l'ICANN. Parmi ces revendeurs, l'on trouve des sociétés solides, mais également des centaines de micro-sociétés très fragiles et qui n'assurent plus la gestion des noms de domaine une fois qu'elles ont disparu.

En ce qui concerne les extensions géographiques comme le .fr ou le .be, tous les revendeurs doivent nécessairement être agréés par le registre, organisme chargé par l'ICANN de gérer une extension.

L'AFNIC, registre français, a longtemps eu la réputation de mal gérer le .fr, notamment par rapport à l'incertitude quant à la titularité d'un nom de domaine. Les décisions de blocage de noms par l'AFNIC ou de transfert d'un défendeur vers un plaignant ont pu paraître arbitraires, mais le registre a progressivement opéré un revirement de position, caractérisé par une meilleure compréhension du marché et de ses enjeux.

Le risque de perdre un ou plusieurs noms de domaine est important, dès lors que l'on ne le confie pas à un acteur reconnu du secteur. En effet, que ce soit par la négligence du titulaire ou bien par celle du registreur, un ou plusieurs noms de domaine peuvent expirer et être ré-enregistrés par un nouveau titulaire.

C'est pourquoi il convient de se prémunir contre ce risque en confiant ses noms de domaine à un registreur fiable. En France, il existe deux types de registreurs à recommander, chacun étant positionné sur un créneau de marché particulier.

Les registreurs historiques

Une partie des registreurs du marché sont des acteurs de la première heure, qui ont pris des positions rapidement et ont été en mesure de se transformer de start-up en sociétés établies, comme c'est par exemple le cas de Gandi, d'Amen ou du Mailclub. Parmi ces registreurs historiques, on note deux positionnements distincts.

Gandi ou Amen proposent des services plus ou moins basiques à un prix raisonnable, le surplus de prix par rapport aux meilleures offres du marché n'étant pas considéré suffisant par les clients de ces sociétés pour envisager un transfert. Le Mailclub ou Indom choisissent des prix plus élevés, mais leur offre ne se limite pas au simple enregistrement de noms de domaine.

Le client, en général un grand groupe, est ainsi conseillé par des professionnels, notamment en ce qui concerne les aspects juridiques et marketing, et peut bénéficier d'outils de gestion des noms de domaine adaptés à ces besoins.

Les registreurs bon marché

Le caractère fortement concurrentiel du marché fait que nombre de registreurs proposent des prix d'enregistrement très proches de leur prix coûtant, soit entre 5 et 10 euros par an pour un .com, un .net, un .fr ou un .be. OVH.fr, 1and1.fr et Bookmyname.com sont trois acteurs positionnés sur ce segment. Nombre de domaineurs choisissent ce type d'offres, même si les services offerts sont mal adaptés à la gestion de grands volumes de noms de domaine.

C'est pourquoi certains domaineurs français se tournent vers les registreurs anglo-saxons bon marché tels que Godaddy.com, Dynadot.com, Name.com ou Enom.com, qui sont également bon marché et permettent beaucoup plus facilement les opérations courantes du domaineur telles que le changement de DNS ou de propriétaire sur un grand nombre de domaines à la fois.

Toutefois, ces registreurs américains ne gèrent pas le .fr et les domaineurs possèdent-ils ainsi souvent des comptes chez plusieurs registrars différents.

Sources / Pour aller plus loin

  1. DomaineMoinsCher.com : Comparaison des prix des registreurs du marché, en fonction des extensions
  2. Webhosting.info : Listing des principaux registreurs par pays
  3. Listing des registreurs pour le .fr : Moteur de recherche des bureaux d'enregistrement membres de l'Afnic
  4. ICANN : Liste des registreurs accrédités par l'ICANN

Recevez par email nos prochains conseils

Oseox sur Facebook Notifications via Facebook Oseox sur Twitter Notre actu sur twitter

Une question ? Venez la poser sur notre forum nom de domaine !

A propos de l'auteur

David Chelly

Editeur du site Domaine1.fr, David Chelly est depuis 2006 spécialisé dans la politique de nom de domaine dans les entreprises. Docteur en sciences de gestion, diplômé en droit, finance et sociologie, il a exercé pendant une dizaine d'années en tant que consultant en management et enseignant-chercheur en écoles de commerce et à l'Université.