Les arnaques et autres mauvaises pratiques du secteur des noms de domaine

De la même manière que dans le email marketing, le secteur de l'achat et de la vente des noms de domaine est lourdement touché par les arnaques en tous genres, personnes peu sérieuses, etc.

L'annulation des ventes

Y compris sur des plateformes sécurisées telles qu'Afternic ou Sedo, il n'est pas rare que l'acheteur se désiste. Soit que celui-ci a changé d'avis, soit qu'il n'a pas les fonds, soit qu'il souhaitait simplement savoir à quel prix le vendeur était disposé à vendre, etc.

Parfois, des personnes choisissent et achètent un domaine sur sedo, mais ne le payent que s'ils ont réussi à le revendre par ailleurs. Ces problèmes ne sont pas particulièrement dommageables, puisque la transaction est seulement annulée et qu'il n'y a pas de perte financière pour le vendeur.

Tromperie sur la marchandise : falsifications des statistiques et enchères bidons

Comme pour l'achat et la vente de sites, des vendeurs peu scrupuleux sont des spécialistes de la falsification des statistiques de trafic et de revenus. Pour ces raisons, acheter un nom de domaine en se basant sur ces seuls critères est particulièrement risqué.

Que ce soit sur les forums, les places de marchés ou les manifestations de domaineurs, le principal mode de vente d'un domaine est l'enchère. Des domaineurs professionnels, parfois très connus, se sont spécialisés dans des enchères bidons.

Un groupe de quelques complices se vendent des noms de domaine lors d'enchères à plus ou moins grande audience, à des prix sensiblement plus élevés que la valeur. Il suffit qu'un acheteur extérieur participe aux enchères pour que l'opération soit gagnante.

Les arnaques financières

Après avoir reçu le paiement, notamment par Western Union, certains vendeurs ne délivrent jamais le domaine et disparaissent de la circulation.

Ces mêmes escrocs achètent également des domaines qu'ils payent avec des comptes Paypal piratés ou de complices, puis annulent la transaction Paypal une fois qu'ils ont pris possession des domaines.

L'appraisal scam

Une tromperie très répandue consiste à solliciter un prix pour un domaine donné à son titulaire puis à l'accepter aussitôt, avec pour seule condition de réaliser une évaluation du domaine, payante bien sûr. Une fois que l'évaluation a été réalisée, l'acheteur disparaît.

Sources / Pour aller plus loin

  1. DNOA.org : Listing d'escrocs spécialisés dans les transactions de noms de domaine

Une question ? Venez la poser sur notre forum nom de domaine !

A propos de l'auteur

David Chelly

Editeur du site Domaine1.fr, David Chelly est depuis 2006 spécialisé dans la politique de nom de domaine dans les entreprises. Docteur en sciences de gestion, diplômé en droit, finance et sociologie, il a exercé pendant une dizaine d'années en tant que consultant en management et enseignant-chercheur en écoles de commerce et à l'Université.

Newsletter Marketing