Toute l'information détaillée sur le nouveau Google Android

Gphone alias Google Android

Qu'est ce que Google Android ?

"J'entends régulièrement parler d'Android mais de quoi s'agit-il exactement ?". Cette question, vous vous l'êtes peut-être déjà posée il y a un mois, une semaine ou aujourd'hui en effectuant une recherche sur Google et en tombant sur ce tutoriel.

Tout a commencé en août 2005 lorsque Google a mis la main sur une startup au drôle de nom Android. Cette société était à l'époque spécialisée dans le développement de logiciels pour mobiles.

Aujourd'hui, Android est le nom d'une "solution logicielle" pour équipement mobile incluant un noyau de système d'exploitation, une interface IHM et une série de logiciels.

Android est un pur produit du géant américain Google et a pour but de "dominer le monde de la mobilité". Ses concurrents directs s'appellent Windows Mobile, Symbian, le SE de l'Iphone et bientôt un système Linux.

Attention, Google n'a pas développé seul ce nouveau système d'exploitation mobile. En effet, l'Open Handset Alliance (OPA), un groupement des plus grandes sociétés mobile américaines s'est constitué autour du géant américain, pour offrir la première plateforme mobile ouverte et complètement gratuite.

Nous verrons par la suite qu'un kit de développement (logiquement identique à celui utilisé par les développeurs de chez Google) a été offert pour aider les développeurs à développer plus facilement des tas de nouvelles applications.

Chronologie de l'ère Android

Vous vous doutez bien qu'Android ne s'est pas fait en un jour. Il a fallu des années (3 ans tout compris) avant que ce petit bijou ne sorte enfin. Voici dans un résumé très rapide, les différentes étapes :

  • Août 2005 : Rachat par Google de la société américaine Android
  • Novembre 2007 : Lancement officiel du SDK Android à destination des développeurs du monde entier
  • Janvier 2008 : Ouverture des inscriptions pour l'Android Challenge. Ce "concours" va permettre à des dizaine de milliers de développeurs d'envoyer à Google leurs réalisations dans le but de gagner pas mal d'argent ! En plus de se constituer une base d'applications prêtes à introduire dans Android Market, Google commence son buzz !
  • Avril 2008 : Fin des inscriptions - 1788 applications envoyées
  • Mai 2008 : Google annonce le top 50 des applications reçues - Seconde vague de communication. On commence également à voir la puissance des applications développées ! Cela promet des choses très intéressantes.
  • 22 octobre 2008 : Lancement officiel par l'opérateur allemand T-Mobile des premiers HTC G1 Android.
  • Novembre 2008 : Lancement officiel des premiers HTC G1 en Allemagne et au Royaume Uni
  • Mars-Avril 2009 : Lancement officiel du système d'exploitation Android (pas de modèle défini) par SFR

Support et commercialisation

Même si Android est ouvert et sera, sans aucun doute, adapté très bientôt à des dizaines de modèles, c'est la société sud coréenne "HTC" qui a l'honneur et l'audace de vendre ce prototype sous le nom G1. Côté commercialisation, c'est le quatrième opérateur mobile américain, l'allemand T-Mobile, qui le vend.

Photos de l'HTC G1

Certains pourraient penser que pour un Iphone Killer, le design est complètement à revoir... Certes, chacun se fait son opinion. Voici quelques images de la mouture Google Android HTC G1 :

Photo HTC Dream G1 Android
Android : Photo du HTC Dream G1

Bien entendu Android se veut ouvert et sera donc amené à subir de nombreuses modifications comme la majorité des applications Google. Pour cela, le code source Android a été dévoilé très récemment sur le site Android.

Une plateforme de développement a également vu le jour quelques mois auparavant permettant ainsi à des millions de développeurs en herbe de rêver de gloire et de fortune grâce à l'Android Market. Ce dernier est l'équivalent de l'AppStore pour toutes les applications Apple. Concrètement, vous allez pouvoir télécharger gratuitement (ou pas !) des milliers d'applications à haute valeur ajoutée en situation de mobilité.

Le plan de Google pour dominer le monde

Bien sûr, cette volonté de conquérir les parts de marché mobile mondiales est extrêmement réfléchie. Il y a quelques mois, Google avait feinté en participant à l'appel d'offre pour "acheter" des fréquences mobiles à Federal Communications Commission.

Au final, Google a misé juste le minimum "pour ne pas gagner" tout en réussissant à imposer ses conditions, c'est-à-dire que n'importe terminal mobile pourra fonctionner sur ces nouvelles fréquences 700 MHz libérées par les télévisions ce qui est une excellente nouvelle pour Google et son Android !

La promesse de Google

Avec le nouveau système Android, Google nous promet un plateforme complètement ouverte et "transparente". Pour cela, Google vise un public très large (plutôt familial comparé à l'Iphone visant un public plus CSP+).

Concrètement, cela se résume de cette façon :

La stratégie de Google

En gros, laisser la plate-forme Android libre et ouverte générera une augmentation des applications à télécharger pour les utilisateurs ce qui entraînera une augmentation des utilisateurs d'où une augmentation des utilisations et donc un revenu supplémentaire qui permettra de ne pas faire payer la plateforme. En gros, c'est la stratégie adoptée par Google depuis 1999 et de l'open source en général c'est-à-dire ne rien faire payer aux utilisateurs.

Les caractéristiques techniques de Google Android

"Mais qui a-t-il de si bien en Android à part le fait que c'est du Google ?" Cette question vous est également peut-être venue à l'idée. Il faut commencer par dire que c'est parce Google a engagé une remontée fantastique à travers les SE mobile qu'Android risque d'être très intéressant. Vu la puissance de ce géant US, Android va connaître de nombreuses améliorations en permanence.

Cependant, il n'est pas utile d'attendre les futures mises à jour pour bénéficier de ces fonctionnalités, à savoir :

  • Taille d'écran : 3.17″ avec HVGA (480 x 320)
  • Taille : 117 x 55 x 16mm
  • Poids : 140 grs
  • Processeur 528Mhz Qualcomm 7201
  • 64MB Internal RAM
  • 128MB Internal ROM
  • 1GB MicroSD card
  • Clavier QWERTY (version US bien sûr)
  • Trackball
  • 3.1MP camera (no flash) 2048 x 1536
  • Supporte les formats vidéo - H.264, streaming, 3GPP, MPEG4, and Codec 3GP
  • Player dédié à YouTube
  • Supporte les formats audio - MP3, AAC, AAC+, WMA, MPEG4, WAV, MIDI, REAL AUDIO, OGG
  • Supporte les formats d'image - JPG, BMP, PNG, and GIF
  • Sonneries (MP3, AAC, AAC+, WMA)
  • HTTP, WAP Push, XHTML
  • Bluetooth (class 1)
  • Supporte les SMS ET MMS
  • Supporte : POP, IMAP, SMTP, AOL, et GMAIL email
  • AIM, MSN, YAHOO, et GTALK messaging
  • QuadriBand (850, 900, 1800, 1900)
  • 3G
  • Wifi 802.11b & 802.11g
  • UMTS (1,4), HSDPA, SUPL
  • 1150mAh battery
  • Synchronisable avec Google Calendar
  • Contenu téléchargeable via Android Marketplace
  • Google Streetview

Si avec ces quelques données, vous n'êtes plus incollable sur les caractéristiques techniques d'Android, je ne comprends plus rien !

En gros, ce qu'il y a à retenir, c'est que le HTC G1 supporte de nombreux formats aussi bien image, audio ou vidéo, qu'il possède le Wifi, 3G et Bluetooth et qu'il supporte les MMS contrairement à l'Iphone ! A l'heure où les opérations de marketing mobile vont commencer à fleurir, il peut être bon de pouvoir lire les MMS...

Attention, ces caractéristiques ne sont pas propres à Android (qui n'est qu'une solution logicielle) mais bien au premier mobile le supportant à savoir le HTC Dream G1.

Amazon rejoint l'empire Google dans la quête du monde mobile

Très peu de temps avant la sortie officielle d'Android, nous avons appris qu'Amazon allait devenir "l'Itunes" pour Google. En effet, le géant e-commerce américain a lancé un service de téléchargement de MP3 légal baptisé Amazon MP3. Plus qu'une simple plateforme de téléchargement, c'est une application mobile à part entière qui permet à n'importe quel mobinaute "Googlelien" de télécharger des MP3 mais aussi des vidéos et des films.

C'est près de 6 millions de titres qui sont annoncés à partir de 0,89 $ pour tous les utilisateurs du G1 uniquement connectés en WIFI. Une des grandes différences par rapport à l'Iphone, c'est l'absence de DRM sur toutes les données téléchargées sur Amazon MP3 !

Android Market

Si vous êtes déjà arrivé jusqu'à cette partie, c'est un véritable exploit et vous pouvez vous considérer comme un Android addict ! Pour éviter de rallonger encore plus ce billet, l'Android Market sera développé comme l'AppStore dans un autre billet.

Je vais seulement vous donner une petite indication sur l'objectif d'Android Market ou Android Store. Si vous connaissez l'AppStore, sachez que l'Android Market en est la copie conforme.

En guise de conclusion, vous allez pouvoir télécharger gratuitement (ou non) des quantités d'applications développées par des amateurs ou des pros. La plupart de ces applications utiliseront les API Google comme Google Map, Google Street View... Que des choses intéressantes !!

Sources

  1. Sullivan Sean - Octobre 2008
  2. Site Officiel d'Android
  3. Mobile Commerce
  4. Fr Android

Recevez par email nos prochains conseils

Oseox sur Facebook Notifications via Facebook Oseox sur Twitter Notre actu sur twitter

Une question ? Venez la poser sur notre forum marketing mobile !

A propos de l'auteur

Edouard Dewulf

Passionné par les nouvelles possibilités offertes par le mobile, Edouard Dewulf s'est spécialisé dans le marketing mobile. Il édite un blog dédié à ce canal.