Jeu Référencement

Scrapebox, le couteau suisse du référenceur black hat

Scrapbox

De mémoire de Black Hat, on n’avait jamais vu un logiciel aussi complet et simple à prendre en main pour gérer ce qu’on appellera sobrement "les opérations courantes".

La vie d’un Black Hat n’est pas ce roman sombre et glamour à la fois, digne des années 20, que vous pourriez imaginer. Un Black Hat passe trop de temps le nez dans ses recherches.

Je pense que l’on pourrait dire que 80% du temps est consacré à l’archéologie.

La recherche du Saint Graal, que ces messieurs de la Silicon Valley appellent "Pages à fort Page Rank" sur lesquels on déposera subtilement le lien sacré, qui aidera notre site à prendre toute la dimension dont il a besoin pour ramener de nombreux dollars. Euh pour ranker quoi...

Concrètement, ce travail de recherche peut être très très long. Et surtout fastidieux.

Mais avant de vous embarquer dans un schéma de travail dissimulé en faisant gonfler vos effectifs de stagiaires pour remplir vos Excel de pages à bon Page Rank, intéressez vous quelques minutes à Scrapebox.

Scrapebox, le couteau suisse du référenceur

La baseline de Scrapebox est simple :

"Scrape, Check, Ping, Post !" (Lire ça à voix haute fait penser aux onomatopées du générique du vieux Batman...)

Pour faire simple, décomposons l’effet bénéfique qu’aura Scrapebox sur vos vies en décomposant les 4 tâches principales que l’on peut faire sur Scrapebox.

Une fois que l’on a compris la logique du logiciel, on voit qu’il existe 4 zones qui, bien que toutes liées entre elles, permettent d’effectuer sans effort ou presque, 4 tâches primordiales dans la vie d’une référenceur Black Hat.

Le Scraper de Scrapebox

Le gros intérêt de Scrapebox réside dans son scraper surpuissant.

Scrapebox permet de scrapper en profondeur les pages de Google, Yahoo, Bing et AOL.

Logiciel Scrapbox

Contrairement aux limitations des moteurs sus-nommés, l’intérêt est de pouvoir récolter des centaines et des centaines d’URL facilement pour pouvoir les exploiter tranquillement de plusieurs manières que nous allons creuser.

Bien sûr, ce scraper a une vraie utilité si vous connaissez les requêtes qui vont bien pour trouver de bons backlinks pour vos sites.

Par exemple (non je ne révèlerai pas une de ces requêtes qui me permettent d’avoir des pages à très fort pagerank).

Pour essayer de trouver des sites en .edu thématiquement proche du site que l’on cherche à positionner :

Mot clé + inurl : .edu

Et le plus drôle, c’est que l’on peut coupler ces recherches.

Rien ne vous empêche si vous avez un site sur la pêche à la truite de coupler plusieurs requêtes... Le scraper se charge de tout et vous retourne rapidement les milliers de résultats qui correspondent !

Vous ne feriez jamais ceci à la main :

  • Pêche à la truite + inurl :.edu
  • Pêcheur de truite + inurl :.gov
  • Pêche à la truite + inurl : blog|intitle : blog

Et pourtant, Scrapebox peut vous retourner des milliers d’URL pour ces recherches.

Ok, vous avez un bel Excel de 26 587 lignes, mais maintenant on fait quoi ? C’est vrai que déposer 26 587 backlinks manuellement peut être tentant, mais il y a mieux à faire dans un 1er temps.

Comme utiliser l’outil de scrap de PageRank par exemple.

Clairement, vous pouvez connaître en moins de 10 minutes le Page Rank de CHACUNE des 26 587 URL scrapées par Scrapebox. Bon courage pour faire la même chose avec Google et une extension Firefox.

Vous pouvez désormais classer les URL par Page Rank pour commencer à travailler intelligemment. C'est-à-dire, passer du temps sur les PR plus élevés, histoire de travailler moins pour gagner plus.

Mais le Black Hat sait que la plupart des bonnes requêtes pour trouver des backlinks d’autorité sont bien connus de la communauté.

Et souvent il se retrouve à spammer des pages déjà ultra spammées par d’autres Black Hat indélicats.

Alors s’il voulait vraiment, le Black Hat qui utilise Scrapebox pourrait par exemple faire une recherche dédiée au nombre de liens entrants et surtout sortants sur toutes les URL qu’il a scrapé précédemment.

Vous avez donc désormais une liste d’URL scrapée, classée par PR et pour lesquelles vous connaissez le nombre de liens entrants et sortants.

Au-delà de quelques dizaines de liens sortants, vous pouvez douter que vous perdrez votre temps à côtoyer nos amis russes sur des pages qui n’ont plus beaucoup de jus à transmettre.

Et nous parlons ici que de scrap d’URL, il y a de nombreuses autres informations que vous pouvez scraper avec Scrapebox.

En fait, tout ce que vous pouvez scraper avec Google, vous pouvez le scraper avec Scrapebox !

Vous pourrez également scraper plusieurs bases de mots clés, comme Google wonder Wheel ou Amazon par exemple... Se constituer une liste de milliers de mots clés prend moins de 30 minutes !

Vos résultats auront pour seule limite votre créativité.

Alors soyez fous, avec Scrapebox, ça paie !

Est-ce que j’ai bossé pour rien ?

Comme vu précédemment, la fonction "Check" de Scrapebox permet de prendre vos listes d’URL scrapées et de vérifier par exemple :

  • Le Page Rank
  • Le nombre de liens entrants
  • Le nombre de liens sortants
  • Le nombre de pages indexées
  • Si les URL scrapées sont bien en dofollow
  • Si Le Page Rank est un "vrai" Page Rank ou un PR "trafiqué"

Une autre fonction intéressante, vous pouvez insérer votre listes d’URL sur lesquelles vous êtes allé nonchalamment, au détour d’un parfait hasard, déposer un petit lien suite à un commentaire sympathique et plein d’entrain... et vérifier qu’il a bien été approuvé / laissé par le webmaster du site.

Pratique pour mesurer vos performances ou espionner le travail de vos collègues :-)

RSS et Ping automatique via Scrapbox

Vous pourrez soumettre vos flux RSS aux services de ping et déposer des trackbacks sur des blogs par exemple.

Rss et Scrapbox

Ces fonctions sont bien pratiques pour indexer de grosses quantités d’articles, par exemple provenant de splogs ou de parasites (on parlera de tout ça bientôt).

Spammer ou "apporter sa pierre à l’édifice", question de point de vue...

Là encore, une des fonctionnalités incontournables de Scrapebox :

Le post de commentaires sur des blogs de type Wordpress, Movable ou encore Blog Engine !

Car en plus de scrapper des milliers d’URL, vous pouvez soumettre en auto ou en semi-auto des commentaires spinnés aléatoirement sur des blogs.

Notez que quand vous ne pouvez pas spammer en auto sur des blogs autres que ceux cités précédemment, vous pouvez utiliser malgré tout Scrapebox pour soumettre vos commentaires de manière semi-automatique.

A la manière de certaines extensions Firefox comme Auto-fill form ou InformEnter, vous pouvez pré-remplir les champs de commentaire, en utilisant en plus le "learning mode" qui vous permet de mémoriser les différents champs d’un formulaire.

Pour un passage encore plus rapide la prochaine fois...

Scrapbox et publication automatique

Tester et trouver des proxies avec Scrapebox

J’ai gardé pour la fin une autre fonction incroyable de Scrapebox : la possibilité de scraper et tester des proxies !

Scrapbox et proxy

Ces proxies pourront être utilisés pour toutes les opérations de scrap, de ping et de post que nous avons vu. Et le meilleur, si un proxy ne fonctionne pas, Scrapebox passe automatiquement au proxy suivant. Votre routine de scrap est ainsi préservée de toute interruption !

Trouver de bons proxies est une véritable sinécure quand on connaît leur durée de vie plus éphémère qu’un spermatozoïde...

Certains proxies sont déjà archi-cramés au bout de 15 minutes de circulation !

Scrapebox vous fera gagne énormément de temps en scrapant et en testant pour vous les bons proxies.

Fini de perdre des heures à :

  • Trouver 1 000 proxies
  • Les tester
  • Pour en garder 35 bons
  • Qui tiendront 1h30

Scrapebox s’occupe de tout, en moins de 10 minutes !

Quelques Bonus

Il existe de nombreux plugins que l’on peut ajouter à Scrapebox, pour customiser encore plus la bête.

Il faut savoir que ce logiciel vaut très largement son prix, les mises à jour sont ultra-régulières (comptez au moins une par semaine) et il se développe à toute vitesse !

Une autre fonction que je n’ai pas encore évoqué, vous pouvez aussi scraper des emails et les collecter pour envoyer un mail auto à ces contacts pour vos échanges de liens par exemple...

Quelque qu’en soit son utilisation, Scrapebox est LE logiciel à avoir pour travailler mieux !

Une question ? Venez la poser sur notre forum black hat !

A propos de l'auteur

SEO blackette

Seoblackette est spécialisée dans les techniques de netlinking black hat et dans le nettoyage des pages de résultats (E-réputation) . Elle travaille essentiellement pour des sites anglais et américains évoluant dans un environnement hyper-concurrentiel. Son blog référencement black hat présente les bases du black SEO aux débutants.

Newsletter Marketing