Stratégie locale où quand Adwords est plus intéressant que le SEO

Je vais vous raconter une histoire triste.

C’est l’histoire d’une petite pizzeria dans une petite ville qui signe avec une agence oneshot.
Budget : 15 000 euros pour un petit site vitrine réalisé à la chaine en 1 jour de travail.

Bien sur, c’est mensualisé et tu ne comprends pas en signant que rien ne t’appartient avant plusieurs années, que tu ne peux pas partir sans tout payer, que le contrat est certainement au nom d’une société de crédit et non au nom d’une agence web, etc…

Impossible de faire marche arrière.
Malheureusement cela arrive tous les jours à de petites boites.

Comme vous le savez, je suis plutôt SEO que SEA mais je ne vais pas prêcher pour ma paroisse cette fois.

pizza

Etant un grand amateur de pizzas, ce sujet me touche particulièrement vous en conviendrez.

Je demande au Pizzaiolo s’il avait pensé à Adwords, il m’explique que oui mais que c’est hyper cher ! et qu’il faut payer à chaque clic, que cela coute une fortune… Le commercial de l’agence oneshot avait bien fait son boulot apparemment (humour).

Sauf que !

  • Achat d’un EMD (il faut savoir parfois utiliser des raccourcis…)
  • Création d’une landing page avec template gratuite + contenu en 1H
  • Campagne Adwords géo-localisée, les 4 – 5 expressions en ciblage exact et voila 10min top chrono
  • Budget adwords 15 000 euros soit : 15 000 / 0.5€ (CPC) = 30 000 clics

30 000 clics « bordayl »
30 000 visites assurées.

Taux de conv 50% (nous sommes dans une petite ville)

15 000 pizzas/menus.

15 000 * 10 euros = 150 000 euros de chiffres d’affaires

Allez allez soyons pessimiste

Taux de conv 25%

7 500 * 10 euros = 75 000 euros de chiffres d’affaires

  1. Sans aucun risque
  2. Possibilité d’arrêter n’importe quand
  3. Assuré d’avoir le trafic

Je ne prends pas en compte le cycle de vie des consommateurs. Mais une bonne partie va recommander.

Bien sûr, vous donnez à chaque fois le petit-mémo papier avec le tél de la pizzeria, la carte de fidélité, voir le magnet à coller sur le frigo…. J’ai compté un panier moyen à 10€ mais c’est plutôt 15€. Je préfère viser bas afin de ne pas vendre du rêve.

Enfin je rappelle pour les plus néophytes qu’avec les liens sponsorisés, on ne paie que lorsqu’il y a une visite. Sinon cela ne coute rien.

En revanche être premier en SEO c’est une autre histoire.

D’abord, le trafic va être beaucoup plus faible, car les grandes chaines de pizzeria achètent toutes de l’Adwords et prennent beaucoup de place dans les pages de résultats (4 emplacements).
Il faudra du temps et il n’y aura aucune garantie de succès.

La bonne strat est donc d’y aller avec 1 simple landing suroptimisée qui charge à la vitesse de la lumière sur tous les devices !
Un max d’avis client, des photos de pizzas qui donnent envie et surtout le numéro de téléphone EN GROS et PARTOUT !

Avec tout l’argent gagné, investir en SEO.
Lancer 10 petits WordPress, prendre toute la première page de Google.
Lancer plusieurs campagnes Adwords via des comptes différents pour prendre encore plus de place (je sais c’est interdit…)

Attaquer une autre ville.

Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

A propos d'Aurélien Bardon

Aurélien Bardon est un passionné du web. Après avoir évolué en agence et chez l'annonceur, il lance Oseox.fr en 2008 et fonde en 2009 l'agence Aseox.

Outil Referencement d'Oseox Monitoring