Rappel : 404, temps de chargement, HTTPS : Cela n’est pas le problème du référenceur

Cela fait vraiment longtemps que j’avais envie d’écrire cet article. J’ai d’ailleurs une liste de plus de 50 articles de fond à rédiger. Ce début d’année 2017 et les traditionnelles « bonnes résolutions » m’incitent à sortir ma plus belle plume.

404

Pourquoi se sont les référenceurs qui signalent, traquent et s’inquiètent des erreurs 404 ?
Pourquoi est-ce-que l’on s’adresse aux référenceurs en cas d’erreurs 404 ?

Car on voit les 404 dans Google Search Console.

Alors que c’est un problème avant tout de conception technique, de gestion du contenu et d’expérience utilisateur.

Temps de chargement

Pourquoi est-ce-que d’un coup tout le monde s’inquiètent de la vitesse des sites et pourquoi on s’adresse souvent aux référenceurs pour cela ?

Pourquoi est-ce-que les SEO incluent-ils désormais par défaut dans toutes leurs recommandations (limiter le nombre d’appels à des scripts, minifier, etc…)

Pourquoi est-ce-que cela est devenu un sujet de SEO alors que cela dépasse tellement largement ce canal ?

Car Google a publié en 2010 : Using site speed in web search ranking

HTTPS

Pourquoi est-ce aux référenceurs que l’on demande s’il faut ou non migrer en HTTPS ?

Car Google a publié en 2014 : HTTPS as a ranking signal

On « sécurise » un site pour Google, pas pour les utilisateurs.

On marche sur la tête.

Google = SEO = Pognon

Il y a de nombreux autres exemples comme cela : Pérennité des URL, entêtes HTTP

Visiblement, on commence à s’inquiéter de la qualité de son site web, si et seulement si Google déclare quelque chose.

Vous imaginez, c’est certainement les référenceurs qui ont le plus rappelé que le contenu d’un site Internet c’est important. LE CONTENU ? 😀

J’aimerai tellement que Google publie un billet en indiquant que suivre l’ensemble des bonnes pratiques de qualité web d’opquast améliore le SEO.

A la place, Google nous pond AMP, et tout le monde commence à manger cette merde sans se poser de question.

Ce billet est trop rapidement et trop mal écrit pour un sujet aussi important que celui-ci, cela mériterait une conf à Paris Web mais il fallait que cela sorte !

Je me demande bien comment nous avons pu en arriver là et pourquoi aujourd’hui tout le monde trouve cela « normal » ?

A propos d'Aurélien Bardon

Aurélien Bardon est un passionné du web. Après avoir évolué en agence et chez l'annonceur, il lance Oseox.fr en 2008 et fonde en 2009 l'agence Aseox.

Outil Referencement d'Oseox Monitoring