Juger le niveau d’un référenceur en fonction d’un site

J’étais au téléphone avec un responsable e-commerce (d’un énorme groupe) que j’apprécie beaucoup dans le domaine du web.
Nous l’appellerons Alphonse.
Nous n’avions pas pu encore travailler ensemble mais je savais que cela se ferait un jour tôt ou tard.

Il commence à me parler d’un énorme site (plus de 10 millions de CA SEO) qui vient de migrer.
Il m’explique à quel point l’optimisation SEO du site est de mauvaise qualité.

Bien entendu, il n’a pas utilisé les mots « mauvaise qualité » mais la décence et la dignité m’obligent à m’auto-censurer.

Il avait raison, le nouveau site ne respectait pas les simples bases du SEO.
C’était mal ou pas optimisé du tout.

Et… il avait parfaitement raison.

Problème… j’étais le SEO du site.

niveau seo
Juger un référenceur

Que répondre ?

La seule solution ?

Dire la vérité bien entendu.

Dans tous les cas, la vérité finie toujours par se savoir, alors il faut avouer 🙂

Je lui expliquai brièvement les raisons de cette mise en production d’une version peu optimisée.
Vous vous en doutez, le SEO est souvent le cadet des soucis lorsqu’il faut déjà que le site fonctionne le jour J. C’est à dire… que l’on puisse consulter le catalogue, ajouter au panier, acheter et traiter les commandes.

Ajoutez à cela un budget modeste qui ne représente même pas quelques heures du chiffre d’affaires de la boutique et nous avions un combo assez détonnant.

Le prospect qui te crache dessus

Peu de temps après, appel d’offre pour un autre site énorme là encore d’un grand groupe.
Il se trouve qu’Alphonse connait très bien le directeur E-commerce de ce site.

Avant le rendez-vous, j’expliquais à Alphonse par SMS que je venais chez ce prospect sans pré-audit car je n’avais pas apprécié la manière très insistante avec laquelle on m’avait demandé d’arriver avec des précos directement applicables… et que cela allait surement mal se passer.

J’avais prévenu mon prospect que j’avais juste une offre tarifaire mais ils avaient insisté pour que l’on se rencontre.
Durant le rendez-vous ils essayent de me cuisiner avec insistance. J’explique que je ne fais pas d’audit en live.

Ils étaient accompagnés par l’une des plus grandes agences en France qui visiblement n’avait pas remarqué les 500 000 redirections que l’on trouve en crawlant le site 😀

Je sens que le courant ne passe pas du tout avec le directeur e-commerce.
Je n’obtiendrai jamais de réponse suite à ce rendez-vous. Lorsque l’on se permet de faire plancher 5 agences gratos sur ses problèmes, il y avait effectivement peu de chances que les bases de la politesse soient respectées.

Mais… j’ai tout de même eu finalement un retour… d’Alphonse dont je vous parlais en introduction.
Alphonse a eu un retour très négatif de son confrère et semble n’avoir même pas osé tout me dire… Il parait que j’avais vu beaucoup moins de choses que les autres agences.

Il avait semble-t-il oublié de préciser que je n’avais pas livré un audit gratos dans l’espoir de signer comme les autres agences.
Il avait également apparemment annoncé que je mentais sur mes références 😀

Bref, le mec m’a pourri, certainement vexé que je le contredise sur 2/3 points durant notre échange devant son équipe.

La collaboration

Malgré tout cela, très peu de temps après, je signe avec Alphonse.
La suite se passe de commentaire.

On passe de 639 mots clés en top10 à plus de 2300 sur une thématique très concurrentielle !

Le trafic et le chiffre d’affaires SEO explosent.

Conclusions

On ne peut pas juger un référenceur ou comprendre son travail en auditant un seul des sites où il est intervenu.
Vous ne connaitrez jamais le contexte de la collaboration, le budget, les contraintes…

Le milieu du web est petit. Si vous pourrissez quelqu’un cela finira toujours par se savoir.

Il faut se méfier du jugement d’un non-spécialiste concernant le travail d’un spécialiste.

Dans la même logique, être appelé « le magicien » par un non spécialiste ne mérite pas de se gargariser.

La reconnaissance de ses pairs est certainement la meilleure chose que vous pourrez obtenir et cela ne s’obtient… que sur la durée !

Merci à Alphonse de m’avoir fait confiance malgré les 2 retours très négatifs qu’il avait eu.
Pour la petite histoire, le référencement raté du gros site présenté en introduction a tout de même permis de gagner du trafic, le domaine étant ultra trusté 😀

A propos d'Aurélien Bardon

Aurélien Bardon est un passionné du web. Après avoir évolué en agence et chez l'annonceur, il lance Oseox.fr en 2008 et fonde en 2009 l'agence Aseox.

Outil Referencement d'Oseox Monitoring