Blog OSEOX : Marketing, Trafic et E-commmerce

RSS referencement
Ajouter à netvibes
Ajouter à google

Oseox c'est aussi plus de 500 formations web, un forum et des services gratuits.

Google

Comment Google recueille des informations sur nous ?

Nicolas Debaets

22 mars 2010

Google vous observe ! Vous vous êtes toujours demandé comment fonctionne Google, comment Google collecte les informations que vous laissez sur Internet. Cet article vous propose les principaux services qui font que Google connaît presque tout de nous.

Par Nicolas Debaets,

Ce billet est une traduction de l’article publié sur Royal Pingdom

Google a, peut-être plus que toute autre société, réalisé que l'information c’est le pouvoir. Renseignements à propos d’Internet, des renseignements sur les tendances indénombrables, et des informations sur ses utilisateurs, VOUS.

Alors, qu’est-ce que Google sait sur vous et sur vos habitudes en ligne? C'est seulement quand vous vous asseyez et que vous commencez réellement à lister tous les différents services Google que vous utilisez régulièrement que vous vous rendez compte du nombre d’informations que vous offrez à Google.

Cela a, comme ces éléments ont tendance à faire, donné lieu à divers problèmes de confidentialité. L’intervention du PDG de Google, Eric Schmidt, n'a probablement pas aidé quand il s’est exprimé sur le sujet en disant: «Si vous avez quelque chose que vous ne voulez pas qu'on sache, peut-être vous ne devriez pas le faire en premier lieu."

Maintenant, nous allons observer la façon dont Google recueille des informations auprès de vous, et sur vous.

Les canaux de collecte d’informations de Google

La mission officielle de Google est "d'organiser l'information mondiale et la rendre accessible et utile" et cette promesse est bien tenue. Toutefois, Google recueille beaucoup plus d’informations que nous ne l’imaginons.

  • Recherches (web, images, nouvelles, blogs, etc) - Google est, comme vous le savez tous, le moteur de recherche le plus populaire au monde, avec une part de marché de près de 70% (par exemple, 66% des recherches aux Etats-Unis sont effectuées sur Google). Google suit toutes les recherches, et aujourd’hui la recherche devient de plus en plus personnalisée, les informations sont amenées à devenir de plus en plus détaillées et de plus en plus spécifiques à chaque utilisateur.
  • Les clics sur les résultats de recherche - Non seulement Google obtient des informations sur ce que nous recherchons, mais il sait également sur quel résultat de recherche nous cliquons.
  • Exploration Web - Googlebot, le robot de Google, est une abeille, il lit et indexe en continu des milliards de pages.
  • Analyse d’audience des sites web - Google Analytics est de loin la plus populaire des solutions Web Analytics. Le fait qu’il soit gratuit et qu’il présente encore un certain nombre de fonctionnalités avancées, il est utilisé par un grand pourcentage de sites web du monde entier.
  • Ad Serving - AdWords et AdSense sont les pierres angulaires du succès financier de Google, mais ils fournissent également à Google de nombreuses données précieuses. Quelles sont les annonces cliquées, les mots clés sur lesquels misent les annonceurs, et lesquels valent le plus? Tout ceci est très utile comme information.
  • Gmail - Gmail est l'un des trois principaux services de messagerie électronique dans le monde, concurrent direct de Microsoft (Hotmail) et Yahoo. Le contenu des emails, reçus et envoyés, est décomposé et analysé. Même d'un point de vue sécurité il s'agit d'un service important pour Google. Le service de sécurité de messagerie de Google, Postini, obtient une énorme quantité de données sur les spams, les logiciels malveillants et les tendances de sécurité des courriers électroniques grâce au nombre d'utilisateurs de Gmail.
  • Twitter - "Toutes vos tweets nous appartiennent ", pour paraphraser un des derniers phénomènes Internet. Google a un accès direct à tous les tweets qui passent par Twitter, depuis une entente conclue fin de l'année dernière.
  • Google Apps (Docs, Spreadsheets, Calendar, etc) – La suite bureautique de Google a de nombreux utilisateurs et est bien sûr une source précieuse de données pour Google.
  • Les profils publics Google - Google vous encourage à rendre votre profil public sur le Web, y compris sur les sites de média sociaux, sur votre page d’accueil, etc…
  • Orkut – Le réseau social de Google n’est pas une partout, mais c'est énorme succès dans certaines régions du monde (principalement au Brésil et en Inde).
  • DNS public de Google – Le récent service DNS lancé par Google n'aide pas seulement les personnes à obtenir rapidement des requêtes DNS, il le permet à Google également, car il obtient une tonne de statistiques de ces requêtes, par exemple quels sites web les internautes visitent.
  • Le navigateur Google Chrome - Quelles sont vos habitudes de navigation web? Quels sites fréquentez-vous?
  • Google Finance - Mis à part les données relatives aux finances elles-mêmes, ce que les utilisateurs recherchent et utilisent sur Google Finance sont des données précieuses données pour Google.
  • YouTube – Le plus grand et le plus populaire des sites de vidéo au monde est, comme vous le savez, détenu par Google. Il donne à Google une énorme quantité d'informations sur les habitudes d'écoute de ses utilisateurs.
  • Google Translate - Permet à Google de parfaire son analyse du langage naturel et sa traduction.
  • Google Books – Peu important pour le moment, mais il a un fort potentiel pour aider Google à comprendre ce que les internautes lisent et ce qu’ils souhaitent lire.
  • Google Reader - de loin le lecteur de flux le plus populaire dans le monde. Quels sont les flux auxquels vous vous êtes abonnés? Quels sont les posts que vous lisez? Google le saura…
  • Feedburner - La plupart des blogs utilisent Feedburner pour diffuser leurs flux RSS, et chaque lien Feedburner est suivi par Google.
  • Google Maps et Google Earth - Quelles parties du monde vous intéresse?
  • Votre réseau de contacts - Vos contacts dans Google Talk, Gmail, etc, forment un réseau complexe d'utilisateurs. Et si ceux-ci utilisent aussi Google, le réseau peut être mappé encore plus loin. Nous ne savons pas si Google le fait, mais les données sont là pour être exploitées.
  • A venir - Chrome OS, Google Wave(lancé depuis peu), plus d’autres améliorations et nouveaux services en provenance de Google.

Et la liste pourrait s'allonger car il y a encore beaucoup d’autres services Google, mais nous pensons que, maintenant, vous connaissez l'essentiel de ces services...

Une grande partie de ces données sont anonymes, mais pas toujours immédiatement. Les logs sont conservés pendant neuf mois, et les cookies (pour les services qui les utilisent) ne sont anonymes qu'après 18 mois. Même après cela, l'énorme quantité de données utilisateurs dont Google dispose est un avantage concurrentiel énorme comparativement à d’autres sociétés, une véritable mine d'or.

La machine imparable pour collecter les données de Google

Il y a beaucoup de différents aspects sur la collecte de données de Google. Les adresses IP de recherches sont établies depuis votre lieu de connexion, les cookies sont utilisés pour les réglages et à des fins de suivi, et si vous êtes connecté à votre compte Google, ce que vous faites sur les sites appartenant à Google peut souvent être couplé à vous personnellement, et pas seulement à votre ordinateur.

En bref, si vous utilisez les services Google, Google saura ce que vous recherchez, quels sites web vous visitez, les actualités et les blogs que vous lisez, et plus encore. Plus Google ajoute plus de services, plus sa présence se répand, la dite « Googlization » (un terme inventé par John Batelle et Alex Salkever en 2003) de presque tout continue.

Les informations que vous donner à un seul des services de Google ne devraient pas être suffisantes pour vous bloquer. L’intéressant dilemme apparaît vraiment lorsque vous utilisez plusieurs services Google, et de nos jours, qui ne le fait pas?

Essayez d'utiliser Internet pendant une semaine sans toucher un seul des services de Google. Cela signifie aucun YouTube, pas de Gmail, pas de Google Docs, ne pas cliquer sur des liens Feedburner, aucune recherche de Google, et ainsi de suite. Rigoureusement, vous devriez même éviter les services partenaires de Google, oui, désolé, pas de Twitter non plus.

Cette augmentation de la « Googlization » explique probablement pourquoi certaines personnes ne voudront pas utiliser Google Chrome OS, qui sera associée à plusieurs services Google et très probablement donnera une quantité, sans précédent, de données sur vos habitudes à Google.

Pourquoi Google fait-il cela?

Comme nous le disions dans la toute première phrase de cet article, l'information c'est le pouvoir.

Avec toutes ces informations à portée de main, Google peut regrouper les données de manière très utile. Pas seulement par utilisateur ou par visiteur, mais Google peut aussi examiner les tendances et les comportements des villes ou des pays entiers.

Google peut utiliser les renseignements qu'il recueille pour une vaste gamme de choses utiles. Dans tous les différents domaines où Google est active, il peut prendre des décisions commerciales, de recherche, d'affiner ses produits, n'importe quoi, avec l'aide de ces données collectées.

Par exemple, si vous pouvez découvrir les dernières tendances de certain marché, vous pourrez réagir efficacement sur ce marché. Vous pouvez découvrir ce que les gens recherchent, ce que les gens veulent, et prendre des décisions basées sur ces découvertes. Ceci est bien sûr extrêmement utile à une grande entreprise comme Google.

Et n'oublions pas que Google gagne beaucoup de son argent grâce à son Ad Serving. Plus Google en sait sur vous, plus sa diffusion d’annonces sera efficace.

Il n'y a pas que Google

Il convient de mentionner que Google n'est pas le seul à faire ce genre de collecte de données. Soyez assuré que Microsoft fait des choses similaires avec Bing et Hotmail, pour ne citer qu'un exemple.

Le problème (si vous voulez appeler cela un problème) avec Google, c'est que, comme une pieuvre, les tentacules commencent à arriver un peu partout. Google est mêlé à tant d'aspects de nos vies en ligne qu'il recueille une quantité inouïe d'informations sur nos actions, nos comportements et nos contacts sur Internet.

Accéder à la banque de données Google

Google met également à disposition son énorme cache de données vous concernant par l'intermédiaire de différents services.

Si Google peut rendre beaucoup de données accessibles au public, imaginez la quantité de données et le niveau de détail dont il dispose en interne. Et ironiquement, ces services donnent à Google encore plus de données, comme les tendances que nous intéresse, les sites sur lesquels nous essayons de trouver des informations, et ainsi de suite.

Une observation intéressante pour l'utilisation de ces outils est que, dans de nombreux cas, l'information peut être trouvée pour tout sauf pour les produits de Google. Par exemple, Ad Planner et Trends for Websites ne présentent pas les statistiques pour les sites de Google, mais vous pouvez trouver des informations sur tout autre site.

Pas de repas gratuit

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi presque tous les services de Google sont gratuits ?

Eh bien, maintenant vous savez. Ce vieil adage, «il n’y a pas de repas gratuit», est toujours vraie. Vous ne payez sûrement pas Google avec des dollars (à part en cliquant sur les annonces Google), mais vous payez avec de l'information. Cela ne doit pas être une mauvaise chose, mais vous devriez en être conscient.

S'il vous plait, motivez moi à écrire d'autres articles

Formez-vous avec notre newsletter professionnelle (gratuite)


(En cadeau, un guide sur le Référencement de plus de 30 pages)

Nicolas Debaets

Passionné par l'e-marketing et toutes les innovations offertes par les TIC, Nicolas Debaets a pu développer son approche stratégique et analytique de ces domaines en travaillant aussi bien en agence que chez l'annonceur. Aujourd'hui il se spécialise sur les différents leviers qu'Internet met à disposition pour générer du trafic et optimiser l'e-réputation des marques.

Affichez les commentaires

N'oubliez pas de vous abonner au flux

S'inscrire à la newsletter (info exclusive)

Recevoir 80 tests Référencement ?
(PDF gratuit de 31 pages)
(Désabonnement en 1 clic)
oseox Monitoring
Yooda
Référencement

Oseox Monitoring : rejoignez la bêta privée

08/02/2016 par Aurélien Bardon : 3261 lectures.

chapeau bas de bloc
E-commerce

E-commerçants ? Vous recherchez un partenaire ?

18/03/2015 par Aurélien Bardon : 8186 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Code promo SEOCampus 2015

06/03/2015 par Aurélien Bardon : 8275 lectures.

chapeau bas de bloc
Développement Web

CDI Full Stack Developer

18/12/2014 par Aurélien Bardon : 11866 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Compte rendu du SEOcamp'US de Lille 2014

09/12/2014 par Aurélien Bardon : 10014 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Apéro Référencement à Lille le 5 décembre

02/12/2014 par Aurélien Bardon : 7689 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Julien Ringard

26/11/2014 par Aurélien Bardon : 8369 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Mounira Hamdi, spécialiste SMO

19/11/2014 par Aurélien Bardon : 9760 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Le programme du SEOCAMP'US de Lille dévoilé

18/11/2014 par Aurélien Bardon : 7966 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Nicolas Gallet

17/11/2014 par Aurélien Bardon : 7255 lectures.

chapeau bas de bloc

Forum Marketing