AMP et Référencement Google : Un peu de prospective

Suite à mon article L’AMP de Google ? Dites non à cette merde, j’ai redécouvert les joies du blogging.
Je ne vais pas dire que cela me manquait mais bon, il est toujours préférable de déranger un peu que d’être ignoré.

Quelques nouveautés depuis cet article.

Google a procédé à une mise à jour améliorant 2 éléments :

1) La visibilité de l’URL originelle, c’est à dire l’URL de votre site et non celle du CDN de Google.

2) L’ajout d’une icone permettant de copier coller facilement l’URL à partager. Encore une fois, votre URL.

Bravo Google cela va dans le bon sens cette fois.

Ceux qui indiquaient qu’ils n’y avaient pas de problème avec AMP doivent bien se demander aujourd’hui pourquoi Google procède à ce type de mises à jour (mouhaha).

Et bien tout simplement, parce que je ne suis pas le seul à rouspéter dans mon coin. J’ai entendu également parler de cas de fishing via AMP mais je n’arrive pas à retrouver la source. C’est magnifique, les mecs utilisaient ainsi le domaine google.com pour hameçonner, on arrête pas le progrès.

Toujours dans mon dernier article sur AMP, j’indiquais que le fait de profiter de cette manne de trafic n’optimisait par le SEO (naturel) et qu’il existait déjà une reco pour les fiches produit.

Je ne l’invente pas il s’agit des propos officiels de Google depuis toujours.

Matt Cutts John Mueller nous précise malicieusement que si on renseigne la canonical avec son URL AMP alors c’est bien cette version qui serait utilisée notamment pour déterminer certains critères liés à la qualité.

C’est une évidence, c’est le fonctionnement même de la balise canonical, encore fallait-il que Google le précise.

Toutefois, il me semble évident aussi qu’il va devenir très tentant de faire indexer sa version ultra rapide AMP plutôt que la grosse bouse lourde et lente que vous aura pendu votre agence technique (qui n’aura fait parfois que suivre les désidératas des marketeux)

Alors permettez moi de vous présenter en avant première mondiale ce que va devenir le SEO d’ici quelques années avec en exclusivité une capture d’écran de la TOTALITE de la Google Search Console en 2025.

Google search console 2025
(vite, retirez moi photoshop)

Et voila, même plus besoin de sites web e-commerce.

Google générera pour vous votre site.

Il l’hébergera sur son propre domaine gratuitement et vous apportera le trafic.

Et vous savez quoi ? Cela transformera même mieux ! Parce que cela ira plus vite et qu’il n’y aura pas de bug contrairement à votre site actuel.

Il restera une dizaine de sites dans le monde réellement visités, Facebook, Google et je ne sais quoi.

Essayez de capter du trafic sur Baidu. Cela semble consister en bonne partie à se rendre visible sur les services de… Baidu.

Avez-vous déjà discuté du fonctionnement du web avec la fameuse génération Z ? Ceux qui sont nés avec le web et qui sont sensés mieux comprendre que nous ?
(oui c’est sur que pour savoir comment utiliser Snap, ils sont très forts).

C’est souvent le néant !

Plus globalement, un américain sur deux peine à se souvenir de la source d’un article lu sur les réseaux (Source). La « source » devient Facebook, Twitter ou un autre intermédiaire.

Vous comprenez maintenant la puissance et la responsabilité des algos qui « génèrent » le feed ?

Je sens que je vais adorer ce web qui se profile.
Alors allons-y, continuons à dire que de toute façon il n’y a pas le choix.

PS : et surtout surtout, continuez à publier tout votre contenu sur FB, Twitter, IG etc plutôt que sur votre propre blog comme à la belle époque ; – )

A propos d'Aurélien Bardon

Aurélien Bardon est un passionné du web. Après avoir évolué en agence et chez l'annonceur, il lance Oseox.fr en 2008 et fonde en 2009 l'agence Aseox.

Outil Referencement d'Oseox Monitoring