Blog OSEOX : Marketing, Trafic et E-commmerce

RSS referencement
Ajouter à netvibes
Ajouter à google

Oseox c'est aussi plus de 500 formations web, un forum et des services gratuits.

Webmarketing

Facebook ou le spam entre amis consentants

Aurélien Bardon

09 janvier 2009

Facebook ou le spam entre amis consentants Le trafic du site Facebook devient de plus en plus important dans nos contrés et il s'agit du phénomène web de l'année 2008. Comment en profiter pour générer du trafic ?

Par Aurélien Bardon,

Facebook est certainement le sujet de l'année 2008. Je tiens à vous rassurer tout de suite, l'objet de cet article n'est pas de vous présenter les fonctionnalités de ce réseau sociable valorisé à plus de quinze milliard de dollars, un certain livre le fait déjà très bien...

Il s'agit plutôt d'une réflexion personnelle sur ce site et de son utilisation dans le cadre de la création de trafic.

Avant d'aller plus loin dans cet article, je vous recommande de rejoindre le groupe Facebook Oseox et de consulter le livre blanc TIC CH'TI dans lequel cet article a été publié.

Amis, collègues ou connaissances ?

Les réseaux sociaux sont souvent fortement segmentés. Par exemple, il existe les réseaux suivants :

  • Professionnels (Linkedin)
  • D'anciens camarades de classe (Copainsdavant)
  • Moins de 25 ans (Bahu)
  • Des réseaux de joueurs (Pokersocial)
  • Pour les chiens (doggyspace)
  • Etc

Bref il y a largement de quoi satisfaire l'ensemble des souhaits des internautes mais où ranger Facebook ? Bien que Facebook intègre la notion d'Amis, on le classe souvent dans la catégorie des "réseaux sociaux généralistes". Pourtant le terme "ami" soulève bien des questions.

Lors de mon inscription sur Facebook, je pensais l'utiliser comme un véritable réseau social d'amis et réserver le coté pro à Linkedin ou bien encore à Viadeo. Seulement voila, au fil des semaines et des demandes, deux constats s'imposèrent :

  • Il est difficile de refuser une connexion avec quelqu'un que l'on voit souvent mais qui n'est pas un ami.
  • Et si je refuse mon supérieur ou l'un de mes clients, est ce qu'il va mal le prendre ?
  • Il est tentant de vouloir faire grimper son compteur d'amis

Progressivement donc, je me suis retrouvé avec un joli méli mélo de contacts pouvant tous avoir potentiellement accès à des infos plutôt intimes ou simplement appartenant à ma vie privé... J'imagine que cette expérience a été vécue pour de nombreuses personnes. Et lorsque l'on travaille dans le domaine du web, ce phénomène est fortement amplifié puisque une part non négligeable des fameux "early adopter" (Cf. Everett Rogers) sont des professionnels du web.

Progressivement, j'ai l'impression que l'intérêt d'un réseau social d'amis sur Facebook disparait puisque l'on n'ose plus rien faire :

  • Poster les photos de la dernière soirée ? Non, je n'ai pas envie qu'untel me voit...
  • Organiser une soirée entre amis ? Non, untel verra qu'il n'est pas invité.
  • Raconter mon dernier weekend ? Non j'étais sensé travailler sur ce gros projet...

Finalement, c'était devenu ni plus ni moins qu'un bon carnet d'adresses en ligne, avec en complément, le stress qu'un ami raconte une ânerie sur mon mur et me grille définitivement auprès de mes amis "pro".

Bien entendu il est certainement possible de gérer au clic près, ce que peuvent faire et ne peuvent pas faire ces fameux "amis"... mais imaginez une seconde le désastre si Pierre François se rend compte que je le bride et qu'il n'est pas un véritable ami ? C'est le début d'un véritable psycho-drame...

Facebook peut perdre donc très rapidement une partie de son intérêt à tel point que certains s'interrogent encore aujourd'hui sur l'utilité de ce site.

Utiliser Facebook pour créer du trafic

Il a fallu beaucoup moins de temps pour d'autres personnes afin de comprendre qu'il est possible de générer du trafic via le canal Facebook et donc d'y trouver un intérêt.

Comment ? Les possibilités sont vraiment nombreuses et l'objectif n'est pas de proposer une liste exhaustive. Voici quelques exemple en guise d'illustration :

  • Publier un lien
  • Écrire un article
  • Créer un groupe
  • Proposer un événement
  • Poster sur les murs
  • Indiquer une URL dans son statut
  • Envoyer un message privé à tous ses contacts
  • Créer une application
  • Etc.

Mais ne risque-t-on pas d'ennuyer ses contacts avec un tel comportement ?

La force du marketing de permission

Tout d'abord, il faut se rappeler que vos contacts, heu je voulais dire amis, ont eu le choix de faire partie de votre réseau. De la sorte, il vous donne la permission de communiquer avec eux via Facebook et choisissent délibérément de se tenir informé de vos activités.

Ainsi, il leur sera plus difficile de vous traiter de spammeur.

Enfin, il leur est possible à tout moment :

  • de quitter un groupe
  • de stopper certaines notifications
  • de demander à recevoir moins d'actualité d'une personne donnée
  • Et même de vous supprimer de leur liste d'amis

J'ajouterai un bémol concernant les messages privés envoyés en masse et trop fréquemment qui bénéficient certainement de moins d'indulgence.

La perception des messages à "caractère publicitaire"

Nous sommes dans un contexte doublement favorable de communication :

  • Vous communiquez auprès de personnes qui normalement vous apprécient ou du moins ayant de vous une image positive
  • Vos amis ont accepté de recevoir votre actualité

Le degré d'acceptation et de "supportabilité" (ce mot n'est pas français mais vous m'avez compris) est alors excessivement élevé. Tous les indicateurs sont au vert pour communiquer auprès d'un public consentant et en partie déjà conquis.

Il ne vous manque plus qu'une chose ? Plus d'amis !

Une nouvelle manière de gérer ses demandes d'amis

Vous vous souvenez au début de cet article, je relevais la difficulté de refuser une demande d'amis ? Dans l'optique de créer du trafic, ce type de difficulté ne se pose plus, nous sommes même dans le cas totalement inverse.

L'objectif sera alors d'obtenir toujours plus de contacts pour diffuser son activité au plus grand nombre et générer un maximum de trafic.

Une nouvelle discipline dans la création de trafic

Travailler son trafic en provenance des sites communautaires et des réseaux sociaux est une activité à part entière aux Etats Unis. Celle-ci s'appelle le "Social Media Optimisation" (SMO). Il s'agit d'une véritable technique de prospection au même titre que le SEO (Search Engine Optimization) et le SEA (Search Engine Adverstising).

Facebook, de par son statut de plus gros réseau social du monde et de son importante croissance en France, se doit d'être placé au coeur d'une stratégie de SMO. La pratique décrite dans cet article s'inscrit bien entendu dans cette pratique.

PS : Je dégage bien entendu toute responsabilité si vous perdez vos précieux amis...

S'il vous plait, motivez moi à écrire d'autres articles

Formez-vous avec notre newsletter professionnelle (gratuite)


(En cadeau, un guide sur le Référencement de plus de 30 pages)

Editeur du portail Oseox.fr, Aurélien Bardon est expert en création de trafic. Après avoir travaillé en agence et chez l'annonceur, aussi bien pour des petites sociétés que pour de grands comptes, il fonde en 2009 l'agence web Aseox.

suivre Aurélien Bardon sur twitter

Affichez les commentaires

N'oubliez pas de vous abonner au flux

S'inscrire à la newsletter (info exclusive)

Recevoir 80 tests Référencement ?
(PDF gratuit de 31 pages)
(Désabonnement en 1 clic)
oseox Monitoring
Yooda
E-commerce

E-commerçants ? Vous recherchez un partenaire ?

18/03/2015 par Aurélien Bardon : 13079 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Code promo SEOCampus 2015

06/03/2015 par Aurélien Bardon : 12152 lectures.

chapeau bas de bloc
Développement Web

CDI Full Stack Developer

18/12/2014 par Aurélien Bardon : 14762 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Compte rendu du SEOcamp'US de Lille 2014

09/12/2014 par Aurélien Bardon : 13175 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Apéro Référencement à Lille le 5 décembre

02/12/2014 par Aurélien Bardon : 11000 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Julien Ringard

26/11/2014 par Aurélien Bardon : 10495 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Mounira Hamdi, spécialiste SMO

19/11/2014 par Aurélien Bardon : 13208 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Le programme du SEOCAMP'US de Lille dévoilé

18/11/2014 par Aurélien Bardon : 11030 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Nicolas Gallet

17/11/2014 par Aurélien Bardon : 9456 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Elie Sloïm

14/11/2014 par Aurélien Bardon : 11496 lectures.

chapeau bas de bloc

Forum Marketing