Blog OSEOX : Marketing, Trafic et E-commmerce

RSS referencement
Ajouter à netvibes
Ajouter à google

Oseox c'est aussi plus de 500 formations web, un forum et des services gratuits.

Google

La fin du référencement naturel sur Google est proche ?

Aurélien Bardon

21 avril 2008

La fin du référencement naturel sur GoogleA l'instar de Yahoo il y a quelques mois, les prémices de la fin du référencement naturel tel que nous le connaissons semblent apparaitre.

Par Aurélien Bardon,

Bien entendu le titre de cet article est une accroche (facile) et surtout un clin d'œil à l'article La fin du référencement naturel sur Yahoo.

La fin du ref nat a souvent était annoncée par plusieurs prophètes, au moins une fois par an en tout cas, souvent lors de la mise en place d'une nouveauté dans l'algorithme de Google mais il n'en est rien pour l'instant et heureusement :)

Un débat sur la mise à mort de mon activité favorite portait sur la fameuse recherche universelle. Vous savez, cette capacité d'interroger de multiples index différents à partir d'une simple requête et de proposer à l'utilisateur sur une même page de résultats des liens vers différents types de documents : Vidéos, articles de presse, images et cartes sans oublier les pages web plus traditionnelles.

Nous avons ainsi pu voir fleurir dans les SERP un sympathique florilège coloré venant pigmenter la page traditionnelle quasi immaculée à laquelle nous étions habituée. Il y a encore quelques temps, la recherche universelle en France restait assez confidentielle puisqu'elle ne touchait apparemment que 5% des requêtes.

Une des craintes souvent soulevée car très légitime concernant la recherche universelle était les sites mis en avant. A la base, il s'agissait essentiellement de services Google : Google Video, Youtube, Google Maps sans oublier Google News... (Don't be evil qu'ils disaient...). Vous pensez bien qu'obtenir une jolie vignette à coté de son snippet dans les SERP offre un avantage indéniable et modifie profondément la lecture d'une page de résultats. D'ailleurs je vous invite à lire l'article "Comment la recherche universelle modifie la lecture sur une page de résultats Google" de Première Position pour creuser un peu le sujet.

Aujourd'hui, Google semble accroitre sa recherche universelle et il n'est plus rare de voir des sites extérieurs aux réseaux Google affichés. D'ailleurs il existe même un Sitemap vidéo.

Bref, après ce petit topo sur la recherche universelle, il est certainement temps de prendre quelques exemples et surtout d'expliquer le titre de ce billet.

Voici un exemple (tiré d'un topic sur Twiger) :

Requete chicago new york sur Google

Il s'agit donc de ce que voit l'internaute après avoir validé sa requête.

  • Un lien sponsorisé en premium
  • Un formulaire de recherche (fonctionnement pour 6 sites de voyages)
  • Une immense carte de New York
  • 10 résultats issus de Google Maps
  • 1 lien sponsorisé dans la colonne de droite

En scrollant un peu plus bas dans la page, on obtient également :

  • Une vidéo Youtube
  • Une actualité issue de Google News du site SI.com

Il reste donc vous en conviendrez peu de places pour les résultats traditionnels...

Cela est-il une bonne chose ? Certainement ! Google recherche la pertinence et ces résultats variés permettent certainement de satisfaire un nombre plus important d'utilisateurs. Même si je dois l'avouer, voir aucun résultat vraiment "naturel" me désole quelque peu...

Quels sont les impacts sur notre métier ?

Nous pourrions être tenté de relativiser... après tout, la recherche universelle ne représenterait que 5% des requêtes. Cela est peut être encore le cas en France, mais cela bouge fortement sur Google.com. Comscore a publié il y a quelques jours des chiffres très intéressants sur la recherche universelle.

Chiffres recherche universelle sur Google

17% des requêtes aboutissaient sur une page de type "recherche universelle" !

On ne va pas décréter pour autant la mort du référencement tel que nous le connaissons aujourd'hui mais "les temps changent" et il faut mieux en avoir conscience.

Je vois plutôt cela comme une formidable opportunité d'évolution du métier de référenceur. On entend souvent dire que les techniques d'optimisations n'arrêtent pas d'évoluer mais là, je crois bien que nous arrivons à un grand tournant et qu'il est plutôt recommandé de l'anticiper...

Est ce qu'un jour, un annonceur aura un prestataire pour les pages classiques, une autre pour la visibilité de ses vidéos et encore une autre pour son actualité ? Ou plus simplement trois interlocuteurs différents au sein d'une même agence ? Allons nous assister à une segmentation des compétences et donc à une forme de spécialisation ?

Lorsqu'un fonctionnement se complexifie, cela signifie tout sauf sa mort, bien au contraire, notre activité demandera encore plus de professionnalisme et c'est indubitablement une bonne chose ! De quoi renvoyer aux fourneaux les fanatiques des metas tags (et ils en restent...).

Une difficulté accrue

Se placer en top 10 pour certaines requêtes sur Google.fr est parfois un vrai sport, un sport d'endurance qui peut demander plusieurs mois voir années. Nous, référenceurs français, avons certainement du mal à imaginer la situation sur Google.com où la concurrence prend là bas tout son sens...

Maintenant imaginez si vous n'avez plus que 5 places de disponibles, les 5 autres étant attribuées à la recherche universelle ? J'ai envie de dire, pardonnez-moi cette familiarité mais "Alors on fait moins son malin !".

Les stratégies de visibilité globales dans les moteurs vont énormément se complexifier dans les années à venir, j'en suis certain. Si j'étais un annonceur français (avec un minimum de budget), j'investirai lourdement dans le référencement naturel. Il y a encore beaucoup de place à prendre aujourd'hui. Ceux qui sauront se positionner maintenant et anticiper les mutations du Search seront les gagnants de demain. Pour les autres, il faudra travailler encore plus et investir plus fortement...

Bon Référencement !

S'il vous plait, motivez moi à écrire d'autres articles

Formez-vous avec notre newsletter professionnelle (gratuite)


(En cadeau, un guide sur le Référencement de plus de 30 pages)

Editeur du portail Oseox.fr, Aurélien Bardon est expert en création de trafic. Après avoir travaillé en agence et chez l'annonceur, aussi bien pour des petites sociétés que pour de grands comptes, il fonde en 2009 l'agence web Aseox.

suivre Aurélien Bardon sur twitter

N'oubliez pas de vous abonner au flux

S'inscrire à la newsletter (info exclusive)

Recevoir 80 tests Référencement ?
(PDF gratuit de 31 pages)
(Désabonnement en 1 clic)
oseox Monitoring
Yooda
E-commerce

E-commerçants ? Vous recherchez un partenaire ?

18/03/2015 par Aurélien Bardon : 13109 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Code promo SEOCampus 2015

06/03/2015 par Aurélien Bardon : 12176 lectures.

chapeau bas de bloc
Développement Web

CDI Full Stack Developer

18/12/2014 par Aurélien Bardon : 14802 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Compte rendu du SEOcamp'US de Lille 2014

09/12/2014 par Aurélien Bardon : 13193 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Apéro Référencement à Lille le 5 décembre

02/12/2014 par Aurélien Bardon : 11026 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Julien Ringard

26/11/2014 par Aurélien Bardon : 10518 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Mounira Hamdi, spécialiste SMO

19/11/2014 par Aurélien Bardon : 13243 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Le programme du SEOCAMP'US de Lille dévoilé

18/11/2014 par Aurélien Bardon : 11053 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Nicolas Gallet

17/11/2014 par Aurélien Bardon : 9475 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Elie Sloïm

14/11/2014 par Aurélien Bardon : 11525 lectures.

chapeau bas de bloc

Forum Marketing