Saviez-vous qu’un fichier Sitemap.xml est souvent inutile ?

Il y a une sorte de fascination pour Google Webmaster Tool Google Seach Console.
Parmi les fonctionnalités proposées par ce service, il y a notamment la gestion des fameux fichiers sitemap XML.

sitemap xml et SEO

Et cela, la plupart des gens adorent 🙂

Seulement, saviez-vous que ce type de fichier est souvent inutile voir même parfois contre-productif ?

Les cas où un sitemap XML est inutile

Pour tous les petits sites présentant une bonne architecture sans problème technique.
Par exemple la majorité des sites sous WordPress, les petits Prestashop voir même des sites de taille respectable (100k pages) avec un bon maillage interne.

Google va tout simplement crawler votre site. Sans aucun problème. Le sitemap ne le fera pas crawler significativement plus vite ou mieux.

Il y a plus de 10 ans, c’était à la mode d’avoir une page « plan du site ». C’était d’ailleurs une recommandation SEO fréquente :

« Ajouter en footer un lien vers une page « plan du site ». Créer la page plan-site.html et sur cette page, ajouter un lien vers toutes les pages du site ».

Google est aujourd’hui tellement puissant, que le challenge est devenu le plus souvent de réussir à ne pas faire indexer ou crawler une URL plutôt que de faire indexer et crawler un nouveau contenu…

Qu’il est loin le temps de la Google Dance, le temps où nous attendions des jours et des jours afin de voir enfin nos optimisations prises en compte !
L’indexation en temps réel c’était en 2007 ! Déjà 10 ans et oui…

Google n’a pas besoin de nous pour découvrir les URL… Concevez un bon site, ne pratiquez pas le spamdexing et Google se débrouillera comme un grand parfaitement.

Les cas où un sitemap XML est contre-productif

Je ne compte plus le nombre de fois où je suis intervenu afin de faire supprimer le fichier sitemap.
Souvent le client et les développeurs me regardent les yeux écarquillés en lisant ma préco de suppression.

Un développeur m’avoua même que le pôle SEO de leur agence s’était réuni pour comprendre pourquoi je demandais cela.

La raison est très simple. Il faut mieux aucun sitemap qu’un sitemap rempli d’erreurs.

  • 302
  • 301
  • 404
  • URL non canonique
  • URL non indexable
  • Etc

Un sitemap ne doit notamment contenir que des URL en 200 et que des URL canoniques. Il doit être à jour. Lorsque cela est techniquement difficile ou trop couteux d’obtenir cela, il faut mieux ne pas avoir de sitemap.

D’ailleurs toutes les indications sur l’importance / priorité / périodicité des mises à jour sont ignorées par Google dans ce fichier. Google ignore ces informations tout simplement parce que nous les remplissons n’importe comment.

Alors à quoi sert un fichier sitemap ?

Oui, il y a des cas où cela est intéressant.

L’intérêt majeur et principal est d’obtenir des stats sur l’indexation. Comme vous le savez, tous les référenceurs adoreraient disposer d’une information capitale : La liste des URL indexées par Google.

Il est compliqué d’obtenir de manière simple, rapide et exhaustive cette information surtout sur des gros sites.

Produire et soumettre un sitemap permet d’y voir un peu plus clair. Ainsi, bien souvent, j’utilise cet outil non pas pour l’indexation mais juste pour avoir des données.

Il y a d’autres cas où un sitemap peut être vraiment utile mais cela relève surtout des cas particuliers et ne concerne pas la majorité des sites web.

Tout cela fait que le fichier sitemap n’arrive jamais dans le top des mes priorités SEO, il y a souvent tellement d’autres choses à faire avant…

A propos d'Aurélien Bardon

Aurélien Bardon est un passionné du web. Après avoir évolué en agence et chez l'annonceur, il lance Oseox.fr en 2008 et fonde en 2009 l'agence Aseox.

Outil Referencement d'Oseox Monitoring