Blog OSEOX : Marketing, Trafic et E-commmerce

RSS referencement
Ajouter à netvibes
Ajouter à google

Oseox c'est aussi plus de 500 formations web, un forum et des services gratuits.

Référencement

Pagerank Sculpting sans nofollow

Aurélien Bardon

17 juin 2009

Pagerank Sculpting sans nofollow Faisons un point sur le Pagerank Sculpting et sur la nouvelle interprétation du nofollow par Google maintenant que Matt Cutts a clarifié la situation...

Par Aurélien Bardon,

Ce billet de Matt Cutts était attendu depuis plusieurs jours, le voici enfin.

Je vais tenter dans cet article de retranscrire la position de Google sur le Pagerank Sculpting et sur l'utilisation du nofollow.

Tout d'abord, il me semble important de rappeler que le Pagerank Sculpting n'est pas lié impérativement au nofollow. Ainsi le changement de comportement de cet attribut ne signifie pas la fin du Pagerank Sculpting.

Disclaimer : Nous sommes nombreux à avoir des avis différents et des définitions toutes aussi différentes sur ces termes ou techniques. Tout ce qui annoncé ici est comme d'habitude uniquement un avis personnel ou interprétation perso et... je n'ai toujours pas accès au serveur de Google...

Commençons par la parole sainte de Google.

L'attribut nofollow ne fonctionne plus tel qu'à ses débuts. Le calcul 'simpliste' de la division du flux de popularité auquel nous étions habitué serait désormais faux et ceci à priori depuis 1 an.

L'attribut nofollow ne passe pas de pagerank ni de bonus pour l'ancre texte du lien, cela nous le savions déjà. Le changement réside bien désormais dans le fait que les liens dotés de nofollow diviseront la popularité comme pour les autres liens (Tel annoncé ici La fin du pagerank sculpting avec nofollow).

Pourquoi avoir changé ? Tout simplement parce que Google a bien vu la brèche offerte aux référenceurs :)

Officiellement c'est parce que du contenu de haute qualité était exclu (but those sites ended up excluding sections of their site that had high-quality information").

Personnellement je trouve que cette explication ne tient pas la route. On exclue du contenu avec un joli robots.txt et du noindex non ?

Dans son billet, Matt explique et tente de justifier ses différentes prises de positions successives sur le Pagerank Sculpting via nofollow.

Bref, dans tous les cas la situation est ultra claire maintenant si l'on se fit totalement à la parole de Google. Personnellement, étant donné la chasse aux sorcières et ce nouveau fonctionnement (pas si nouveau que cela apparemment), je vais arrêter de m'amuser avec le nofollow et l'utiliser uniquement lorsqu'il sera en accord avec le robots.txt.

Nous savions tous que l'utilisation "détournée" de cet attribut était jouer avec le feu même si nous pensions avoir la bénédiction de Google étant donné les précédentes déclarations de Matt. La récréation est désormais terminée même si Google se réserve le droit de revenir en arrière.

Si vous voulez scrupuleusement faire "comme Matt Cutts" vous pouvez conserver vos nofollow sur vos liens de flux RSS. Youpi... :-)

Cette situation est un excellent rappel à l'ordre. Tester et re-rester doit rester une habitude même après des déclarations de Google, même après des premiers tests concluants.

Parlons maintenant du Pagerank Sculpting. Ce changement ne marque bien entendu pas la fin de cette activité que je considère comme avancée et qui est souvent complexe.

Matt Cutts rappelle le rôle que joue l'architecture d'un site et la disposition des liens dans la distribution du Pagerank.

Maintenant que nofollow n'est plus là, ou plutôt que son fonctionnement ne permet plus de sculpter à l'envie, certains font chercher d'autres solutions.

En effet, prenons l'exemple des blogs.

Tous ces liens en nofollow sont un véritable gaspillage. Alors il y a ceux qui vont carrément supprimer les liens, d'autres qui vont passer en "dofollow" en espérant récupérer une partie de la popularité par "lien retour" et d'autres qui vont sculpter d'une autre manière...

Et c'est là ou des problèmes peuvent apparaitre...

  • Cloaker les liens : Afficher les liens uniquement pour les visiteurs et non pour les robots.
  • Cloaker Bing et continuer à utiliser nofollow pour lui
  • Passer des liens en flash ou en javascript complexe ? C'est une solution mais l'accessibilité va en prendre un sérieux coup.
  • Utiliser une iframe (il faudrait là aussi faire des tests)
  • Planquer un max de liens en utilisant des ancres # et javascript.

Il y a certainement d'autres solutions mais celles-ci semblent les plus évidentes. On en arriverait presque à regretter notre bon vieux nofollow :D En tout cas, le Pagerank Sculpting avec nofollow du référenceur du dimanche est terminé.

J'aimerai vraiment prendre le temps de parler prochainement du "joli" Pagerank Sculpting en détail, celui qui consiste à travailler à fond l'architecture de l'information dès le story bord d'un projet...

Nous sommes arrivés aujourd'hui à une situation ridicule où Google ne décourage pas vraiment le pagerank sculpting mais le rend volontairement impossible via nofollow...

Deux questions se posent également :

  • Pourquoi ne pas avoir simplement modifié le comportement pour les liens internes ? (utilisation de external nofollow)
  • Sur les sites récents qui utilisaient à fond nofollow et qui ont de bonnes positions, tout retirer est-il une bonne solution ou faut-il mieux ne rien toucher tant que les positions sont là ?

Enfin, je pense qu'il faut se méfier plus que jamais des déclarations de Google et des blogueurs, j'ai en mémoire cette phrase de Matt Cutts (sauf erreur de ma part) :

"Il n'y a pas de honte à utiliser nofollow, même sur vos propres liens internes [...]Dans tous les cas, le meta tag robots nofollow fait exactement la même chose mais à un autre niveau."

En attendant, bonne défollowisation à tous !

NB : Je corrigerai les fautes de cet article demain soir :-)

S'il vous plait, motivez moi à écrire d'autres articles

Formez-vous avec notre newsletter professionnelle (gratuite)


(En cadeau, un guide sur le Référencement de plus de 30 pages)

Editeur du portail Oseox.fr, Aurélien Bardon est expert en création de trafic. Après avoir travaillé en agence et chez l'annonceur, aussi bien pour des petites sociétés que pour de grands comptes, il fonde en 2009 l'agence web Aseox.

suivre Aurélien Bardon sur twitter

Affichez les commentaires

N'oubliez pas de vous abonner au flux

S'inscrire à la newsletter (info exclusive)

Recevoir 80 tests Référencement ?
(PDF gratuit de 31 pages)
(Désabonnement en 1 clic)
oseox Monitoring
Yooda
E-commerce

E-commerçants ? Vous recherchez un partenaire ?

18/03/2015 par Aurélien Bardon : 13105 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Code promo SEOCampus 2015

06/03/2015 par Aurélien Bardon : 12172 lectures.

chapeau bas de bloc
Développement Web

CDI Full Stack Developer

18/12/2014 par Aurélien Bardon : 14794 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Compte rendu du SEOcamp'US de Lille 2014

09/12/2014 par Aurélien Bardon : 13189 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Apéro Référencement à Lille le 5 décembre

02/12/2014 par Aurélien Bardon : 11022 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Julien Ringard

26/11/2014 par Aurélien Bardon : 10513 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Mounira Hamdi, spécialiste SMO

19/11/2014 par Aurélien Bardon : 13237 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Le programme du SEOCAMP'US de Lille dévoilé

18/11/2014 par Aurélien Bardon : 11048 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Nicolas Gallet

17/11/2014 par Aurélien Bardon : 9472 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Elie Sloïm

14/11/2014 par Aurélien Bardon : 11522 lectures.

chapeau bas de bloc

Forum Marketing