Services : Blog Forum Flux
Formation Trafic : Référencement Liens sponsorisés Affiliation Ecommerce Nom de domaine E-réputation Marketing Mobile Black Hat Outils Referencement
Formation Technique : Performance Web Html Css Sql Curl Asp Dotnet Php Ajax Wordpress Twitter Google Analytics

Forum Oseox
Oseox

Développement Offshore : Inde, Madagascar, Bulgarie...

Forum Référencement et Trafic
Nous sommes le Dim 20 Mai 2018 22:16

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Jeu 27 Nov 2008 11:20 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Je viens de lire cet article sur les développeurs en Inde.

J'avais déjà entendu beaucoup de bien des développeurs indiens, aussi bien pour leurs compétences que pour les avantages économiques.

Vous avez déjà externalisé à l'étranger un développement ? Comment c'est passé le pilotage ? Satisfait du résultat ? Quid de la maintenance ?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
MessagePosté: Lun 1 Déc 2008 00:01 
Bonjour !

Pour avoir dirigé une boite de dev. de l'autre coté de la terre, je peux dire que les problèmes qui se posent ne sont pas du tout ceux auxquels on pense.
C'est une riche expérience, qui m'a beaucoup appris, tant sur le travail en général que sur les relations entre peuples, cultures différentes.
Je me sers de cette expérience, pour continuer dans cette voie, mais.. ca n'est pas forcément gagné à tous les coups. En tout cas, il vaut mieux, avant de partir dans ce genre de mission, ne pas espérer gagner tout de suite de l'argent. Il faut vraiment laisser le temps aux équipes, tant francaises qu'étrangères, de s'habituer aux us et coutumes et aux méthodes de chacun.

Donc pour répondre aux questions :
Vous avez déjà externalisé à l'étranger un développement ?
- Oh, non pas un seul : plusieurs mois, plusieurs projets.
Comment c'est passé le pilotage ?
- Pas super bien, au début. Mais il faut savoir capitaliser sur son expérience, pour la renouveler, et profiter de l'excellent potentiel que permet l'externalisation vers l'étranger. Actuellement, par contre, ca marche.
Satisfait du résultat ?
- De l'expérience acquise, oui.
Quid de la maintenance ?
- No pb, c'est du code, il peut être traité par n'importe qui.

Pour finir, et pour rebondir sur l'article que tu cites :
En Inde, il se passe la chose suivante : Les SSII sont partis là bas en pensant faire des économies. Seulement, elles sont toutes aux mêmes endroits (dans les mêmes villes). Là où elles avaient des salariés à des prix vraiment intéressants, elles se retrouvent avec des turn-overs de folie, puisque les developpeurs quittent très facilement les boites pour aller chez le conccurent, venu s'implanter là, et qui propose des salaires plus intéressants, tout en étant gagnants (par rapport à leur pays).
Bref, les devs. tournent entre les boites, les boites font de la formation pour des devs. qui ne restent pas, et ceux qui avaient calculé leur rentabilité vis à vis des salaires très bas se retrouvent assez rapidement pris dans l'engrenage des flambées des prix (des salaires).

Pour prendre un exemple, là où on employait des salariés à..(env.) 300€, il y a 2 ans, on se retrouve actuellement avec des salariés à (env) 1000€ actuellement. C'est ca, où pas de salariés (puisque les conccurents, eux, recrutent). Les marges rétrécissent très rapidement, avec ce genre d'inflations.

Si l'on ajoute à cela que l'envoi sur place d'une personne 'qualifiée', pour controler, former, etc.. coute la peau des fesses....
Si l'on ajoute à cela les variations du dollars, dont le taux fait mécaniquement exploser les salaires....
Si l'on ajoute à cela les problèmes inhérents à la langue, à la culture, au pays....
(qui s'arrete de travailler, en France, pour des problèmes de tsunami, tornade, tremblements de terre... ?? )

Citation:
Un récent concours à la recherche de talents en programmation a attiré 70′000 développeurs candidats sur le sous-continent.

1/ Pas un pays industrialisé ne permet de trouver autant de 'candidats' en aussi peu de temps,
2/ C'est comme je disais, une méthode pour récupérer les développeurs des autres boites.

Voilà.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
MessagePosté: Lun 1 Déc 2008 12:13 
Avatar de l’utilisateur
Pour avoir externalisé quelques développement, j'ai retenu qu'il faut blinder son cahier des charges et ne laisser place à aucune ambiguïté.

Il ne faut également pas attendre la fin des développements pour mettre son nez dedans et constater les dégâts mais plutôt suivre et vérifier à chaque étape clé que tout va dans le bon sens.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
MessagePosté: Sam 28 Mar 2009 00:18 
Je confirme se que dit seoblackette ! Ma société a essayé une fois de faire faire un développement à l'étranger pour gagner du temps et de largent, à Madagascar. Il faut vraiment suivre de TRES près se qui est fait. Avoir un cahier des charges ultra-complet, passer derrière chaque fonctionnalité et surtout passer derrière le code pour vérifier qu'il est un minimum optimisé. Personnellement, nous n'avons pas eu le temps de faire tout ça et le résultat fut catastrophique, on a quasimment tout refait nous-même.

Il faut savoir que les développeurs dans les pays pauvres sont très peu payés et travaillent énormément, alors même si certains sont très compétents ils ne se priveront pas de négliger un peu la qualité de leur travail pour gagner du temps. Il faut donc tout vérifier derrière et ne pas hésiter à s'énerver ! Pour nous ce fut le première et dernière fois.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
MessagePosté: Sam 28 Mar 2009 14:14 
Avatar de l’utilisateur
Attention à ne pas généraliser.

Il y a du bon et du moins bon.
Comme partout et comme dans toutes les professions :)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
MessagePosté: Lun 29 Juin 2009 15:25 
Faire du développement offshore ne s'improvise en effet pas. Il faut en effet suivre les projets de très près et faire des cahier des charges très précis.

Fondateur d'une société offshore en Inde, je peux vous dire qu'on trouve des développeurs très très bons (même s'il y a de tout comme partout). Les très bons valent autant que nos développeurs très bons en France.

La question n'est pas tant technique que culturelle : les méthodes de travail sont très différentes. Les développeurs indiens sont par exemple souvent appliqués et compétents mais n'ont aucune initiative sur les projets.La créativité n'est pas leur fort. Il faut donc bien veiller à tout spécifier.

Pour répondre à :
Citation:
En Inde, il se passe la chose suivante : Les SSII sont partis là bas en pensant faire des économies. Seulement, elles sont toutes aux mêmes endroits (dans les mêmes villes). Là où elles avaient des salariés à des prix vraiment intéressants, elles se retrouvent avec des turn-overs de folie, puisque les developpeurs quittent très facilement les boites pour aller chez le conccurent, venu s'implanter là, et qui propose des salaires plus intéressants, tout en étant gagnants (par rapport à leur pays).


Oui, c'est vrai que le turn-over en Inde est un cliché assez répandu et ce n'est pas qu'un cliché. Cela tient à une chose simple : les A**enture, C** G** et consort font travailler leurs développeurs comme des chiens. Les développeurs que j'ai rencontré parlent tous d'une ambiance au boulot déplorable. Le problème est que les gens qui gèrent les projets sont aux US ou en Europe et ne considèrent pas du tout les développeurs (d'un point de vue humain j'entends). Le résultat est catastrophique. Je pense qu'il vaut mieux parier sur la qualité du cadre de vie plutôt que sur une productivité effrénée....

Voilà ! C'était un petit feedback d'un entrepreneur à cheval sur la France et l'Inde.

Modération : Bienvenue et merci pour cette première intervention. Merci de lire les règles du forum et de te présenter. J'ai été obligé de censurer ton message où tu parles des pratiques de tes concurrents afin d'éviter tout problème de diffamation ;)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
MessagePosté: Lun 29 Juin 2009 16:03 
Avatar de l’utilisateur
Pour ma part, des expériences de dev externalisé en Roumanie il y a qq années.
(pour realiser un réseau de sites avec un script d'annu exclu...)

Dans l'ensemble les résultat furent satisfaisants.

Cela étant dit, pour un business sensible, je préfère sous traiter avec un
partenaire français afin de maintenir une relation de proximité et de garantir
les suivis.

Pas encore testé les dev indiens mais j'en ai entendu du bien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
MessagePosté: Lun 29 Juin 2009 16:24 
Professionnel
Professionnel
Avatar de l’utilisateur
J'ai aujourd'hui parlé au téléphone avec un français qui a monté quelque chose en Inde, il m'a assuré être 4 fois moins cher qu'en France (selon ses termes, quand on paie 100 en france, ils demandent 25), si cela intéresse quelqu'un, mailez moi que je transmette :)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
MessagePosté: Mer 1 Juil 2009 08:39 
J'ai eu 2 retours :
- Dans le cadre d'une grande multinationale franco américaine spécialisée dans les réseaux téléphoniques : un chef de projet Français, une équipe indienne.
Retour : Les indiens codent bizarrement, leur logique est .... différente

- Dans le cadre d'une boutique en ligne dont le dev a été délocalisé en Pologne. Comme dit le pote graphiste proche du projet et avec qui j'ai refondu le site : "Ils ont voulu un tarif de polonais (800€), ils ont eu un taf de polonais"
Le client a payé sans soucis les 4 500€ qu'on a facturé pour la refonte entière du site (graphisme + dev)

Après ce sont seulement deux cas parmi d'autres, des tacherons y en a en france comme en pologne


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
MessagePosté: Mer 1 Juil 2009 16:09 
Professionnel
Professionnel
Avatar de l’utilisateur
Les seuls retours que j'ai sont des refontes que j'ai eu à faire, pour cause d'abandon pur et simple, mais pas pour du web. Le principal barrage, d'après ce que j'ai compris, étant une incompréhension du à l'introduction d'un intermédiaire de plus (2 CDP en tampon fr/indien).En terme de compétence, j'ai travaillé avec un indien diplômé aux Indes, aucun soucis avec lui, type compétent, je n'ai pas noté de différence flagrante de niveau ni de logique.

Mais pour être franc, je suis un peu déçu de l'orientation de ce billet en faveur du dumping, au moins c'est dit. Je ne délocalise ni le dev, ni le référencement, ni le graphisme, et c'est en priorité pour cette raison. Pourtant, il existe de nombreux prestataires parfaitement compétents et parlant Français au Maroc qui fréquentent nos universités et écoles. Dtf, signaler la présence d'un prestataire étranger sur un appel d'offre est à mon sens un suicide.

Je pense également que l'indien cité ci-dessus était ravi d'avoir sa couverture sociale et son salaire d'ingé en France, et je crois que les meilleurs sont payés plus chers ou s'en vont. Les Indiens parlent tous anglais, et l'Inde étant restée britannique jusqu'en 1947, beaucoup d'entre eux ont des facilités pour transiter (comme le thé ;)).

Enfin, d'un point de vue juridique, je suis ravi que les éventuels litiges puissent être traités en France, le droit commercial international n'étant pas ce qu'on peut appeler un truc "bugless".


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Abonnez-vous au flux RSS

Blog

Copyright : Moteur, traduction et optimisation
Merci de votre visite sur le forum Oseox