Blog OSEOX : Marketing, Trafic et E-commmerce

RSS referencement
Ajouter à netvibes
Ajouter à google

Oseox c'est aussi plus de 500 formations web, un forum et des services gratuits.

Référencement

Pagerank 2.0

Aurélien Bardon

15 avril 2009

Pagerank 2.0 Où en est le pagerank aujourd'hui dans l'algorithme de Google ? Un mauvais indicateur ? Une idole brulée ? Un article pour faire le point.

Par Aurélien Bardon,

Avant de rentrer dans le vif du sujet, si à tout hasard vous découvrez pour la première fois le terme PageRank, je vous recommande la lecture au préalable de ce long article : PageRank Google

Pour ne rien vous cacher cela fait plus d'un an et demi que je voulais écrire cet article et je crois que ce que je voulais dire à cette époque est encore recevable aujourd'hui.

Le pagerank a été encensé pendant des années avant d'être aujourd'hui mis au pilori. A tel point que cela fait très hype de dire "Le pagerank est mort", "Je me fiche du pagerank comme de mon premier backlink" ou bien encore "Content is King".

Je suis peut être passé moi-même par cette phase mais qu'importe...

Bien entendu, dire que le pagerank est mort, pouvait être à une époque un bon moyen pour faire du buzz et être original. Toutefois, il faut reconnaître que la petite barre verte avait pris beaucoup trop d'importance dans l'esprit de nombreux webmasters et clients. Il fallait faire quelque chose.

Malheureusement, la solution a été trop radicale.

Aujourd'hui quelqu'un qui cherche à obtenir un pagerank de 6 ou qui utiliserait le pagerank comme critère pour ses échanges serait presque montré du doigt et conspué par les autres webmasters, surtout sur les forums.

L'objet de cet article n'est pas de dire qui a raison ou qui a tort. L'objet de cet article n'est pas non plus d'essayer d'imposer une vérité. Mais plutôt, de vous livrer en toute modestie ma vision et mon avis sur le pagerank.

Notez bien que tout ce qui suivra dans cet article n'est qu'empirique, je n'ai pas accès aux serveurs de Google, il est donc inutile de me demander des preuves :)

Le pagerank reste un excellent indicateur

En moyenne, les pages du TOP 10 sur les requêtes populaires ont plus de pagerank que les pages classées au delà.

Cela signifie certainement quelque chose...

Le pagerank est un indicateur dangereux

Etant donné son mode de consultation / exportation, il s'agit d'un indicateur qui n'est pas toujours fiable. Il le sera si vous analysez beaucoup de pages mais les risques seront bien plus gros si vous n'analysez qu'une page. Ce risque le sera encore plus, si votre analyse ne porte que sur un moment T et non sur un laps de temps plus long (plusieurs exports successifs).

Ainsi, des pages PR3, 4, 5 etc peuvent en vérité avoir hérité d'un fort pagerank uniquement par "chance".

Je ne vais pas expliquer ici le principe de l'export mais le risque vient bien entendu de là. D'ailleurs si certaines de vos pages bénéficient de cet effet, profitez-en pour vendre échanger un maximum de liens ;) Il suffit en effet d'avoir profité du bon lien au bon moment pour recevoir la semence divine...

Exiger du pagerank n'est pas une bonne stratégie

Si vous êtes client d'un référenceur, se focaliser sur cet indicateur pour juger de la qualité du travail réalisé n'est pas une bonne idée.

<Théorie du complot = On> Un jour les référenceurs en avaient marre des clients qui ne connaissaient que le pagerank et ne juraient que par celui-ci pour être satisfait ou non d'une prestation. Alors plusieurs référenceurs ont infiltrés les forums, blogs et autres conférences pour inverser la pensée mainstream. <Théorie du complot = Off>

La course au pagerank n'est donc pas forcément une excellente idée.

La vulgarisation du pagerank

Il est facile d'expliquer le fonctionnement du pagerank en quelques minutes en faisant une analogie avec le système de vote.

Ce fonctionnement était certainement vrai au début mais cela est à mon avis tellement complexe aujourd'hui que cette analogie doit bien être perçue comme une vulgarisation très forte et non comme le fonctionnement véritable.

Pagerank ou popularité ?

Afin de ne pas paraître dépassé, il convenait / convient de ne plus parler de pagerank mais de popularité. Vous pourrez donc dans la suite de cet article parler de popularité plutôt que de pagerank ou alors de pagerank 2.0 :-)

Evolution du pagerank

Afin de lutter contre le spam, de proposer un classement de plus en plus pertinent, de faire un choix entre plusieurs pages de différents sites au contenu de qualité équivalente, de profiter d'ordinateurs de plus en plus puissants, le calcul du critère "popularité" a donc évolué et c'est incroyablement complexifié tout en devenant plus rapide à réaliser.

Dans notre démocratie, par exemple lors d'une élection présidentielle, chacun vote compte pour 1. Les votes ont la même valeur quelque soit la personne qui dépose son bulletin dans l'urne.

Cela est devenu de moins en moins vrai pour le pagerank. De plus en plus de liens semblent totalement exclus du graphique mondial de la popularité de manière automatique, semi-automatique ou manuelle.

D'autres liens sont fortement dévalués alors que d'autres voient leur importance démultipliée.

Il apparait donc une notion de confiance entre les différents liens, certains ayant alors plus de valeur que d'autres. Nous approchons ici le concept du Trustrank, une bonne solution à mon avis pour lutter contre le "spam des liens".

Et oui, les référenceurs, comme tous politiciens qui se respectent aiment bien bourrer les urnes...

Le fonctionnement du trustrank a été décrit très précisément... non pas récemment mais il y a déjà plus de 5 ans ! On peut légitimement penser que tous les grands moteurs dignes de ce nom ont déployé des algorithmes s'inspirant de cet algorithme (co-rédigé par un chercheur de Yahoo! et des étudiants de Standford).

Je vois le pagerank 2.0 comme le pagerank classique avec en complément un indice de confiance pour chaque lien venant pondérer leur valeur.

Ainsi la pondération d'un lien dépend de nombreux facteurs. Cette pondération, certainement très complexe, influencera donc au final très fortement la valeur du pagerank reçu. (Pour les grincheux : Cela n'est pas une modification récente, nous sommes d'accords)

Alors que pour certains, le PageRank Sculpting ne semble être que l'ajout ou non d'un attribut nofollow, il arrivera certainement un jour où il faudrait bien se rendre compte qu'il est possible d'aller bien plus loin dans la manipulation des liens. L'objectif pouvant être de donner un maximum de popularité à travers un même lien.

J'ai en tête des dizaines de facteurs de pondération et je crois sincèrement que...

La popularité est au coeur de l'algorithme de Google

Ce cher pagerank a donc certainement très fortement évolué ces derniers années afin de lutter contre le spam et le business des liens.

Attention, lorsque je parle de pagerank, je parle de liens, de popularité en terme de liens. Que cela s'appelle pagerank ou autre chose cela n'a peu ou prou d'importance.

Référencement et position extrémiste

Il faut souvent se méfier dans le domaine du référencement de toutes conclusions généralistes et définitives. Il existe toujours des contres-exemples, des cas particuliers, des domaines différents, des critères ou filtres aléatoires activés ou non etc.

Mais ce n'est pas pour cela que des "grandes orientations" ne peuvent pas être dégagées.

Un pagerank de 7 peut se positionner quasiment partout ?

L'idée de ce dernier paragraphe n'est pas d'engager un débat puéril entre "Contenu VS Popularité". Les bons référenceurs savent que les deux sont nécessaires (et toc).

J'ai juste envie de vous poser une question en guise de conclusion. Prenez un site doté d'un magnifique pagerank de 7 (depuis plusieurs exports) et de belles catégories à 6.

Est ce que vous pensez qu'une page avec un simple title, un titre (h) et une simple phrase contenant l'expression clef ciblée se positionnera sans difficulté dans la très grande majorité des cas très facilement ?

J'ai bien entendu un avis sur la question mais j'attends le votre en commentaire avant de vous donner le mien.

ps : Le 2.0 est bien entendu une accroche facile

S'il vous plait, motivez moi à écrire d'autres articles

Formez-vous avec notre newsletter professionnelle (gratuite)


(En cadeau, un guide sur le Référencement de plus de 30 pages)

Editeur du portail Oseox.fr, Aurélien Bardon est expert en création de trafic. Après avoir travaillé en agence et chez l'annonceur, aussi bien pour des petites sociétés que pour de grands comptes, il fonde en 2009 l'agence web Aseox.

suivre Aurélien Bardon sur twitter

Affichez les commentaires

N'oubliez pas de vous abonner au flux

S'inscrire à la newsletter (info exclusive)

Recevoir 80 tests Référencement ?
(PDF gratuit de 31 pages)
(Désabonnement en 1 clic)
oseox Monitoring
Yooda
Référencement

Oseox Monitoring : rejoignez la bêta privée

08/02/2016 par Aurélien Bardon : 3263 lectures.

chapeau bas de bloc
E-commerce

E-commerçants ? Vous recherchez un partenaire ?

18/03/2015 par Aurélien Bardon : 8190 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Code promo SEOCampus 2015

06/03/2015 par Aurélien Bardon : 8277 lectures.

chapeau bas de bloc
Développement Web

CDI Full Stack Developer

18/12/2014 par Aurélien Bardon : 11868 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Compte rendu du SEOcamp'US de Lille 2014

09/12/2014 par Aurélien Bardon : 10017 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Apéro Référencement à Lille le 5 décembre

02/12/2014 par Aurélien Bardon : 7691 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Julien Ringard

26/11/2014 par Aurélien Bardon : 8371 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Mounira Hamdi, spécialiste SMO

19/11/2014 par Aurélien Bardon : 9761 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Le programme du SEOCAMP'US de Lille dévoilé

18/11/2014 par Aurélien Bardon : 7967 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Nicolas Gallet

17/11/2014 par Aurélien Bardon : 7256 lectures.

chapeau bas de bloc

Forum Marketing