Blog OSEOX : Marketing, Trafic et E-commmerce

RSS referencement
Ajouter à netvibes
Ajouter à google

Oseox c'est aussi plus de 500 formations web, un forum et des services gratuits.

Internet

Interview : Le Web 2.0 vu par une Web Agency

Florian Marlin

13 juillet 2006

Interview : Le Web 2.0 vu par Nicolas Aimé, Directeur Associé de Smart AgencePour la première véritable interview accordée à Outil-Référencement, nous nous sommes penchés sur le Web 2.0 et ses conséquences. Nicolas Aimé, Directeur Associé de Smart Agence, est à la tête d’une agence web parisienne des plus dynamiques. Voyons donc sa vision du « phénomène Web 2.0 ».

Par Florian Marlin,

Florian Marlin : Bonjour Nicolas et merci de répondre à nos questions. Vous êtes Directeur Associé et responsable de l’activité Conseil de Smart Agence.

Pouvez-vous nous dire si vous considérez le Web 2.0 comme une vraie révolution ou une simple évolution ?

Nicolas Aimé : Le Web 2.0 nous apparaît principalement comme une évolution des usages. Ce n’est pas une révolution technologique : les technologies utilisées existent depuis longtemps et nous les maîtrisons. Il s’agit donc d’une révolution d’usage, tant au niveau de la dimension collaborative de l’internaute, qu’au niveau de l’utilisation des technologies qui se combinent entre elles.


Le Web 2.0 se base sur des logiciels ouverts « open source ». Quel est votre avis sur cette philosophie ?
Smart Agence utilise depuis toujours des logiciels open source, notamment en matière de CMS (Gestion de contenu) avec une forte spécialisation sur Typo3. Nous partageons donc cette philosophie avec le Web 2.0, et comptons accentuer notre parti-pris pour les solutions ouvertes, sans exclure des solutions d’éditeurs qui peuvent s’avérer pertinentes au cas par cas.


Que pensez-vous du modèle économique du Web 2.0 ? Vous semble-t-il viable ? Comment l’appréhendez-vous ?
Le modèle actuel du web 2.0 (basé sur les revenus publicitaires) est pour partie utopique : on applique le modèle économique des médias de masse à des médias one to one ! S’il veut se pérenniser, il devra inéluctablement reposer à terme sur des modèles payants. Au delà, la vague Web 2.0 changera à terme l’usage global d’Internet sur tous l’ensemble des sites. Ainsi, les acteurs actuels du Web 2.0 sont des « défricheurs » qui créent le besoin.


En quoi le Web 2.0 va-t-il globalement changer votre métier ?
Le Web 2.0 va changer notre façon de concevoir les interfaces. La nature même des besoins de nos clients va évoluer. Jusqu'à présent, on raisonnait sur la base de concepts d’ergonomie académiques, où il était nécessaire de « figer » un certain nombre d’éléments. Le Web 2.0 change les règles en donnant la main à l’internaute, ce qui rend la conception d’interfaces plus complexe, car devenue dynamique et systémique.


Estimez-vous que la demande évolue avec le Web 2.0 ? Et comment appréhendez-vous l’adaptation de votre offre pour séduire une nouvelle demande ?
Elle évolue déjà actuellement car le marché repart. Je pense que le Web 2.0 va rester un facteur de croissance à minima jusqu'en 2008. Il faut rester prudent car notre marché est par nature cyclique. La demande actuelle n’est pas encore mature, notamment chez les grands comptes. Il existe toujours un décalage d’une à deux années entre la période de buzz actuelle et la généralisation de la demande client.


Comment pensez-vous intégrer la dimension sociale du Web 2.0 dans votre offre, votre communication, votre développement ?
Nous travaillons dans un contexte Business to Business (B2B), la dimension sociale n’est donc pas au cœur de leur besoin, mais elle pour nous une forte source d’inspiration.


Comment appréhendez-vous la perspective d’une deuxième bulle Internet avec le Web 2.0 ?
Nous appréhendons l’éventualité de cette deuxième bulle avec sérénité ; nous avons résisté à l’explosion de la précédente ! Nous avons gardé en mémoire les erreurs à ne pas commettre. Nous restons pragmatiques et investissons au regard du développement du marché.


Comment allez-vous aborder les changement technologiques liés au Web 2.0 au sein de votre équipe ?
La veille technologique fait partie des fonctions d’une agence, nous l’assurons en permanence. Néanmoins, il n’y a pas vraiment de révolution technologique, car les technologies existaient déjà. Il y a juste un approfondissement nécessaire dans le mélange de ces technologies et dans l’implémentation du Rich Media, et notamment de la vidéo qui prend de plus en plus d’envergure.


Votre communication externe va-t-elle évoluer avec l’avènement du Web 2.0 ?
Elle a déjà commencé à évolué, par un changement de notre signature qui intègre désormais la notion d’usage. Les autres moyens de communication évolueront au regard du développement et de la maîtrise des usages de nos clients et prospects.


Certains parlent déjà de Web 3.0… Qu’en pensez-vous ?
Nous allons accompagner la croissance du marché du Web 2.0. Faut-il parler du Web 3.0, alors même que le marché du Web 2.0 n’est pas stabilisé ? Si l’anticipation est une clé du succès, le pragmatisme l’est tout autant !


Merci beaucoup Nicolas pour avoir répondu à ces quelques questions, et bonne continuation chez Smart Agence.


Propos recueillis par

S'il vous plait, motivez moi à écrire d'autres articles

Formez-vous avec notre newsletter professionnelle (gratuite)


(En cadeau, un guide sur le Référencement de plus de 30 pages)

Responsable Webmarketing, spécialiste des liens sponsorisés, Florian Marlin a construit son expérience du Marketing Online aussi bien en régie, en agence que chez l'annonceur.

N'oubliez pas de vous abonner au flux

S'inscrire à la newsletter (info exclusive)

Recevoir 80 tests Référencement ?
(PDF gratuit de 31 pages)
(Désabonnement en 1 clic)
oseox Monitoring
Yooda
E-commerce

E-commerçants ? Vous recherchez un partenaire ?

18/03/2015 par Aurélien Bardon : 13097 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Code promo SEOCampus 2015

06/03/2015 par Aurélien Bardon : 12163 lectures.

chapeau bas de bloc
Développement Web

CDI Full Stack Developer

18/12/2014 par Aurélien Bardon : 14784 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Compte rendu du SEOcamp'US de Lille 2014

09/12/2014 par Aurélien Bardon : 13183 lectures.

chapeau bas de bloc
Référencement

Apéro Référencement à Lille le 5 décembre

02/12/2014 par Aurélien Bardon : 11014 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Julien Ringard

26/11/2014 par Aurélien Bardon : 10505 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Mounira Hamdi, spécialiste SMO

19/11/2014 par Aurélien Bardon : 13226 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Le programme du SEOCAMP'US de Lille dévoilé

18/11/2014 par Aurélien Bardon : 11041 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Nicolas Gallet

17/11/2014 par Aurélien Bardon : 9466 lectures.

chapeau bas de bloc
Internet

Interview de Elie Sloïm

14/11/2014 par Aurélien Bardon : 11513 lectures.

chapeau bas de bloc

Forum Marketing