Depuis maintenant quelques mois, il semble que le PageRank ne soit plus l'arbitre des échanges sur la bourse aux liens. Comme une crise financière ne vient jamais seule, l'oracle du datamining Google tiendrait désormais davantage compte de la valeur binaire TrustRank.

Que ce soit le PageRank, le TrustRank ou le BrowseRank de Microsoft, tout porte à croire que Google recherche la qualité et que le croisement d'une sélection humaine et algorithmique aide le moteur a affiner ses résultats.

Recevez par email nos prochains conseils

Oseox sur Facebook Notifications via Facebook Oseox sur Twitter Notre actu sur twitter

Source : My.epokhe.com

Lire la suite : http://www.my.epokhe.com/2008/10/16/trustrank/...

Date de publication : 2008-10-17

Actualités publiées le même jour :

Plus d'actualités publiées par My.epokhe.com :