Une femme originaire du Tennesse sera jugée le 28 octobre pour avoir envoyé un "poke" à une personne alors que la justice lui avait interdit de communiquer avec elle.

Elle a été placée en détention provisoire.

Un simple poke sur Facebook peut-il amener en prison ? On le saura le 28 octobre prochain puisque un tribunal du Tennessee jugera Shannon D.

Recevez par email nos prochains conseils

Oseox sur Facebook Notifications via Facebook Oseox sur Twitter Notre actu sur twitter

Source : Zdnet.fr

Lire la suite : http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774...

Date de publication : 2009-10-12

Actualités publiées le même jour :

Plus d'actualités publiées par Zdnet.fr :